Une Tortue Luth immergée au lac des Rousses

Le sculpteur Pascal Bejeannin a encore frappé

0
213
Pascal Bejeannin et son œuvre à la sortie du bain rousseland!

Pascal Bejeannin, l’artiste-sculpteur Champagnolais bien connu maintenant, qui vient de réaliser un chef-d’œuvre de plus en sa nouvelle tortue luth, se trouvait ce samedi 26 juin au bord du lac des Rousses, afin d’immerger son œuvre métallique de plus de 100 kilos. En effet ses sculptures imposantes en métal soudé ne laissent pas indifférents les gens qui les approchent. Dans cette série d’œuvres monumentales après un ours polaire, un gorille, voici sa petite dernière, la tortue luth, pour cet  artiste-sculpteur jurassien, éducateur spécialisé, aventurier, voyageur, baroudeur… cet homme très passionné, tourné vers les autres et vers la transmission.
Comme il l’avait annoncé, l’animal marin a fait sa première mise à l’eau ce weekend dans le superbe lac des Rousses, avec l’aide  de l’association H2O Plongée de Champagnole du Président Wauquier, et de membres du laboratoire de recherche Chrono environnement du CNRS et de l’Université de Franche-Comté.

Le milieu aquatique, un bien très précieux pour l’homme…

En prétexte de cette immersion réelle et médiatique, mais très symbolique, le propos de l’artiste est d’attirer l’attention des citoyens sur les rapides évolutions climatiques actuelles et la nécessaire protection des milieux sensibles comme l’eau indispensable à toute vie sur terre. Christophe Mathez maire des Rousses et «plongeur émérite» avec plusieurs photographes sous-marin avait revêtu la combinaison néoprène pour participer à cette «expédition in situ». De superbes images des entrailles du lac ont été prises avec la tortue et seront bientôt visibles sur un petit documentaire.
Alain Desprez conseiller municipal rousseland et par ailleurs président du syndicat intercommunal des eaux du plateau des Rousses en a profité pour «rappeler que le lac des Rousses est avant tout et surtout la ressource en eau potable de 7300 citoyens des quatre communes du plateau et de Septmoncel et Lajoux en sus».
D’autres bains sont à prévoir pour notre amie la tortue, dans les Galapagos ou en Mer de Chine peut-être…