Une saison estivale animée

Mardi dernier, suite à un point presse, la société publique locale (SPL) Hello Dole, à la tête de Dole Tourisme, a présenté son programme estival. De nouvelles activités – dont un jeu de piste dans la ville la plus peuplée du Jura – ont retenu notre attention. Crayon en main, esquissez vos sorties de l’été.

110
Les ambassadeurs de la culture sans qui rien n’est possible avec Jean-Pascal Fichère et Franck David.

Aider une femme piquante

Après s’être fait piquée son escarboucle – un rubis qu’elle porte traditionnellement sur son front – le personnage mythique de la Vouivre a besoin de votre aide. À l’issue des 15 énigmes dans les rues de Dole, vous pourrez alors retrouver ce précieux bijou. Pouvant être réalisé à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, ce jeu de piste intergénérationnel gratuit sera assurément un excellent moyen de découvrir le patrimoine local.

L’artiste a alors confié qu’après quelques recherches et seulement une journée de travail, son œuvre était née. Une représentation à retrouver sur tous les livrets du jeu.

La Vouivre a notamment inspiré Pascale Merono, portraitiste doloise qui a dessiné celle qui étymologiquement est un serpent. L’artiste a alors confié qu’après quelques recherches et seulement une journée de travail, son œuvre était née. Une représentation à retrouver sur tous les livrets du jeu. Plus globalement, cette originale nouveauté 2019 est le fruit d’une réelle synergie intellectuelle entre de multiples bénévoles, ces ambassadeurs de la culture sans qui rien n’est possible. Jeu en main, partez alors arpenter les rues de l’ancienne capitale du comté de Bourgogne.

Se repérer à une soixante-dizaine de mètres

Quatre tables de lecture ont récemment été installées sur la plateforme du clocher de la basilique Notre-Dame de Dole. Apportant un complément d’information aux précieuses explications des guides, cette nouveauté 2019 fera assurément l’unanimité. Franck David, conseiller départemental précise que ce décrypteur de panoramas est « un bel outil pour les touristes qui montent au clocher ».

Doigt en l’air, Franck David, conseiller départemental découvre une des 4 tables de lecture de la basilique Notre-Dame.

Des panneaux explicatifs à découvrir lors des montées estivales à la collégiale les mardis et les vendredis entre 16h et 19h de début juillet à fin août. Durant quelques dimanches estivaux (14 juillet, 28 juillet, 11 août et 18 août), certains pourront profiter d’un coucher de soleil avec un spécialiste d’histoire locale au sommet de l’édifice du XVIe siècle. Une expérience crépusculaire immanquable… Rendez-vous alors à 20 heures au pied du phare de Dole.

L’une des 4 tables installée sur la plateforme du clocher de la basilique Notre-Dame.

Quelques nouveautés et incontournables

Voici quelques suggestions pour vous occuper entre deux apéros :

-Balade et goûter gourmand : durant 2 heures et pour 10 , profitez les mercredis du 10 juillet au 28 août d’une visite de la ville agrémentée d’un goûter élaboré par un chef. Départ de l’Office deTourisme prévu à 16 heures.

-Découverte des hôtels et cours intérieures de Dole : les jeudis du 11 juillet au 29 août, vous pourrez, à l’aide d’un guide, perfectionner vos connaissances historiques locales.

-Reprise des croisières repas sur le Vagabondo : conduit par un nouveau capitaine, vous vous délecterez gastronomiquement et visuellement au cours d’un parcours allant de Dole à Saint-Jean-de-Losne, ou vice-versa.

-Visitez la réserve naturelle de l’île du Girard. La sérénité du lieu sera l’occasion de contempler les espèces riveraines.

-En bus, les samedis 6 et 20 juillet et 10 et 24 août, visitez Tavaux et explorez l’histoire de cette localité du village à la cité industrielle.

-Préparez-vous pour le Week-End Gourmand du Chat Perché. Un panier gourmand afin de pique-niquer à deux à 19 euros et le brunch du marché rejoignent les classiques culinaires lors de la 5ème édition de septembre prochain.

-Les balades à Jules à Mont-sous-Vaudrey le 18 juillet et le 8 août. Marchez durant 4,5 km sur les traces laissées dans le village par le président de la République française Jules Grévy.

Bien d’autres manifestations et événements sont d’ores et déjà prévus. Alors, armez-vous d’un agenda de l’été…

Le point tourisme

Avec plus de 30 000 visiteurs en 2018, Dole est une véritable ville culturelle touristique. Au vu des dépenses quotidiennes d’un touriste – en moyenne 50 euros/jour – le tourisme est un réel facteur de richesse pour la ville. Parmi les 22 % d’étrangers venant dans la ville du Week-End Gourmand du Chat Perché, 31 % sont des Allemands.

Après avoir rappelé « l’importance du tourisme pour le développement économique », Jean-Pascal Fichère, président du Grand Dole affirme : « On a des choses à offrir. On peut attirer ». Grâce à l’engagement sans faille des bénévoles, le tourisme dolois continue de croître.