Une belle histoire au Fab lab champagnolais

Il forme en service civique un jeune autiste aux nouvelles technologies 

0
68
Mathias se forme à la programmation et au fonctionnement des machines high tech.

A 26 ans, Mathias affronte sans doute un grand défi de son existence : se mêler au public et faire partager ses connaissances informatiques. Bien qu’adepte des nouvelles technologies, il souffre en effet d’une forme d’autisme nommé Asperger, qui limite ses capacités sociales. Conscient de ses difficultés, le Fab lab de Champagnole lui donne sa chance, comme le confie son président, Alain Gicquaire : “Par l’intermédiaire de la Mission locale et d’ARA ( association relais autisme), nous avons embauché Mathias en service civique. Après une phase de formation à la programmation et à nos diverses machines, il sera en charge d’assurer lui-même la formation de nouveaux visiteurs du Fab lab”. Ceci afin de lui ouvrir ultérieurement une voie vers l’accès à l’emploi. Un travail de patience et de persévérance tant pour Mathias que pour Alain Gicquaire, afin de trouver ensemble un modus vivendi acceptable et constructif. Une aventure humaine qui se poursuit avec quatre autres jeunes envoyés par la Mission locale, qui se perfectionnent dans les nouvelles technologies via la fabrication de petits objets et autres “goodies”.