Un spectacle coup de poing qui parle de liberté

En partenariat avec Le Colombier des Arts, le théâtre de Lons propose le spectacle déambulatoire en extérieur « Les Tondues », ce jeudi et ce vendredi, à 20 h, à Lons. Rendez-vous au théâtre.

112
"Les Tondues" photographiées par JP Estournet.

En France, entre 1941 et 1946, vingt mille femmes appartenant à toutes les couches de la population et accusées, à tort ou à raison, d’avoir eu des relations « privilégiées » avec l’occupant allemand furent tondues en place publique devant des millions de badauds. Un phénomène marginal ? Non. Un événement historique majeur, encore aujourd’hui tabou…

C’est pour tenter de comprendre ce moment qui n’a jamais été raconté, ni par les femmes qui ont été tondues, ni par les hommes qui ont tondu, mais dont subsistent des traces immatérielles et inconscientes dans chacune de nos villes, que Périne Faivre a eu envie de se lancer dans une enquête à la fois historique et intime, sous la forme d’une procession dans les rues de Lons-le-Saunier.

L’Histoire parfois recommence…

Devant de grandes silhouettes de papier collées à même les murs et accompagnés d’un piano à roulettes, cinq artistes emprunteront les langages du théâtre et de la chanson pour rendre hommage à ces boucs-émissaires, pour parler de ces tontes devenues de lourds secrets de famille transmis de génération en génération, mais aussi de la mémoire perdue et de la nécessité de l’art, du désir et du féminisme, de ce qui nous relie à ce pan occulté d’un passé pas si lointain. Parce que l’histoire de ces tondues est notre histoire à tous et parce qu’on sait aussi que l’Histoire, la grande, parfois, recommence…

Dès 12 ans. Durée : 1 h 30. Tarif plein : 17 euros.