Un Projet d’Ecolieu du petit Lac de Clairvaux

Tourisme doux ou tourisme de masse ?

0
86
Le site vu d'avion.

Le site naturel et sensible du Langard à Clairvaux-les-lacs et Soucia, qui est occupé par les bâtiments d’un centre de colonie désaffecté et appartenant de la ville de Saint-Ouen en Seine-Saint-Denis, va être prochainement cédé, par son propriétaire. Auparavant à l’ère d’un tourisme social et populaire, la Colonie était ouverte tout l’été et partiellement en hiver pour des séjours à la neige notamment en ski sur Prénovel. La destination future de ce lieu très sensible, en fond de reculée, sur une emprise de 17ha pose questions. Il comporte des sources et des zones humides alimentant le petit lac de Clairvaux, encore sauvage et préservé, et qui désert un captage d’eau potable important pour l’alimentation de Clairvaux et des communes avoisinantes.

Trois projets sont en concurrence :

* Une association visant la création d’un écolieu, combinant lieu de vie écologique, petites activités autour de la permaculture, du soin, de la pédagogie avec une ouverture aux habitants de la région pour des associations (repair café…) et des événements culturels… Ladite association a tenu une réunion publique suivie d’une pétition le 18 juin dernier à Clairvaux, pour présenter le projet d’Ecolieu, dont les habitants de Clairvaux, Soucia et des alentours ont pu voir que ce projet leur était aussi destiné, avec la possibilité de s’associer à la dynamique et de participer à la gouvernance du futur lieu…

*Un projet d’entreprise privée pour la création d’un parc d’attraction fermé et payant, surfant sur la «transition écologique», avec selon les projections envisagées  de 25.000 à 50.000 visiteurs par an…

*Un projet d’Airsoft, jeu de guerre avec des fausses armes qui projettent des billes en plastique,  qui auraient de fortes chances de se retrouver in fine dans les lacs de Clairvaux…
Le choix de l’acheteur est entre les mains du seul propriétaire parisien.
Cruel dilemme…