Un nouveau service fiscal

Vingt agents prendront place en mai 2021 dans les locaux de l’ex-trésorerie.

0
84
Les 20 fonctionnaires s'installeront à la place de l'ex-trésorerie, et à côté du siège de la communauté de communes.

Dans le grand jeu de chaises musicales lié à la réorganisation des finances publiques partout en France, Champagnole était plutôt mal partie. Dans une première mouture du plan présenté par Jean-Luc Blanc, directeur départemental des finances publiques, elle n’avait en effet droit à rien hormis au départ de sa trésorerie, alors que les collectivités locales avaient réalisé des investissements conséquents pour accueillir la dite trésorerie dans l’immeuble « Le Jouef ».
Le président de la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura, Clément Pernot, a toutefois obtenu justice in fine puisque Jean-Luc Blanc a annoncé le 21 décembre la création du Service départemental des impôts fonciers à Champagnole (SDIF), un service qui emploiera vingt agents « à compter de mai 2021 ». Ceci alors que le compte aurait du être de « moins sept postes » liés au départ de la trésorerie a souligné un Clément Pernot « monté au créneau pour que la 4e ou la 5e ville du département ne soit pas oubliée ». Selon lui, il a même fallu pousser les murs de l’ex-trésorerie : grâce à la place dégagée par la chambre d’agriculture et au Centre de gestion de la Fonction publique territoriale, les agents pourront liquider des taxes d’urbanisme en toute sérénité.