Un nouveau roman de Jacques Tétu

Beauregard, hameau de Damparis, et toute la région doloise sont le cadre dans lequel se déroule le nouveau roman de Jacques Tétu, « La jolie bergère de Beauregard », publié aux éditions Complicités.

60

Ce nouvel ouvrage qui est contemporain des évènements d’Algérie entre 1954 et 1962 se veut être un hommage aux dizaines de milliers de jeunes gens qui ont été envoyés en Afrique du Nord, notamment en Algérie, abandonnant leurs fiancées et leurs parents. Hélas, nombreux sont ceux qui y ont perdu la vie. La 4e de couverture de ce livre résume parfaitement l’histoire qui, comme les précédentes écrites par cet auteur, captivera le lecteur dès les premières pages.
“Afin de ne pas contrarier ses parents agriculteurs au hameau de Beauregard en plaine jurassienne, une fille unique quitte l’école après avoir réussi brillamment son certificat d’étude primaire. Nous sommes dans les années 50, alors que la jeune adolescente consacre son temps au petit troupeau de moutons, seuls animaux de la ferme pour lesquels elle a de la sympathie. Au pays, on la surnomme « la jolie bergère de Beauregard ». En 1954 éclate le conflit en Algérie. Devenue jeune femme, elle rencontre le fils d’un agriculteur résidant dans un village voisin. Hélas, le départ de celui-ci pour le service militaire, puis pour l’Algérie entraîne de sérieuses complications. La jolie bergère s’émancipe et découvre peu à peu la vie avec ses surprises, ses joies et ses plaisirs. Si certaines jeunes femmes ont attendu le retour de l’être aimé, d’autres ont bénéficié d’opportunités inattendues, l’avenir réservant parfois des situations imprévues. Fiction et faits réels alimentent ce roman qui rappelle une douloureuse période de l’histoire de France, celle qui, entre 1954 et 1962 a vu des milliers de jeunes Français partir au pays des agrumes, celle durant laquelle il ne fallait pas parler de guerre, mais d’évènements d’Algérie, celle qui, tout simplement, a vu disparaître le terme « Algérie Française »”.

« La jolie bergère de Beauregard » aux éditions Complicités. 308 pages – 17 €. En vente chez l’auteur à Saint-Aubin (03 84 70 17 80), dans toutes les librairies sur commande, FNAC, Amazone, etc… ou directement chez l’éditeur à Paris (contact@editions-complicites.fr).