L’information truquée et la fabrique du prêt à penser de Philippe Joutier

Inspecteur, puis directeur départemental au Ministère de la Jeunesse et des Sports, l’auteur réside à Cousance et fait partie d’un groupe ministériel de lutte contre les sectes. Après une satire de l’incohérence de l’administration et une analyse comparative des dérives religieuses, son quatrième livre « L’information truquée et la fabrique du prêt à penser » traite d’un thème qui lui est cher : celui des manipulations.

384
Philippe Joutier.


“Attention ! Si vous êtes sûrs que la terre est plate, que personne n’est allé sur la lune, que la seule médecine efficace est la médecine ayurvédique, que Nostradamus a été capable de prédire quelque chose, que l’énergie du vide ou l’économiseur d’essence nous sont délibérément cachés et que l’on peut faire confiance à l’éducation nationale, n’achetez pas ce livre ! ».
C’est par cette courte introduction que l’auteur nous invite à le rejoindre dans le monde de la crédulité des complotistes, et l’excès de confiance des naïfs facilement manipulables. Il nous explique comment conserver le juste recul réflexif, comment garder l’esprit curieux, mais pouvoir aussi résister à la séduction des discours pseudo-scientifiques ou à l’intox politique.

« Une idée fausse peut être le produit d’une erreur ou d’une manipulation »

L’auteur s’est intéressé à l’évolution de la narration politique, éthique ou scientifique dans le discours éducatif, dans les médias et maintenant sur les réseaux sociaux. Entre le doute qui dérange et la certitude qui rassure, nous choisissons souvent la certitude, faute de perdre du temps à douter. Il pense que nous nous faisons manipuler commodément, victimes crédules et consentantes de cette déconcertante absence de vérifications alors que paradoxalement, par les vertus d’internet, l’humanité n’a jamais disposé d’autant de possibilités.
Ce livre, comme tous les livres de Philippe Joutier peut être dérangeant, car entre la crédulité des complotistes et l’excès de confiance des naïfs, l’auteur tente d’y  résister par une réflexion décapante qui met en garde contre les affirmations faciles et tout ce qui parait aller de soi, quitte au passage à démonter certaines prétendues évidences et ce, par de nombreux exemples concrets.

L’ouvrage est largement référencé sur internet, ainsi que chez Guivelle et la boite de Pandore à Lons le saunier ou encore, dans de nombreuses autres librairies locales.