Un Hall du recrutement à Pôle Emploi

L’entreprise vient rencontrer ses futurs salariés…

82
Anne-Sophie Pyanet en place pour PURELAB!

L’opération «# vers un métier» se poursuit à Pôle Emploi.
Depuis septembre dernier, ce dispositif fait suite au Forum de l’Emploi, qui avait été bien apprécié et par les employeurs et par les demandeurs d’emploi. Mais dans ce domaine du recrutement comme dans d’autres il faut innover, et c’est le cas de, l’opération  «# vers un métier». C’est une sorte de forum personnalisé, plus dirigé vers un emploi lui-même. «C’est un hall du recrutement, qui est ouvert à tous, demandeur d’emploi ou non, c’est un recrutement sur CV sans présélection. On privilégie la rencontre employeur / demandeur»  précise Djamila Oudiette responsable d’équipe PE.
C’est pourquoi depuis le départ, ce sont les entreprises elles-mêmes qui investissent le hall du Pôle Emploi et reçoivent les demandeurs sans autres formes de procédure. La relation est simple, directe, et franche. Ainsi chacun expose ses besoins et ses atouts. Dans cette configuration, les personnes des RH des entreprises sont plus disponibles, pas de téléphone, pas d’ordinateur, ni de mails, l’écoute de part et d’autre est plus profonde et de meilleure qualité. Plusieurs rendez-vous sont programmés le mardi, pour les semaines à venir soit une dizaine d’entreprises…

Ce matin-là, c’était le tour de l’entreprise PURELAB.

Anne-Sophie Pyanet RH de la société basée à Moirans recevait plusieurs candidats dès le matin. L’entreprise est spécialisée dans le moulage et la fabrication  de pièces médicales ou des sciences de la vie, avec des conditions de travail et d’hygiène très contraignantes (Salles blanches, vêtements d’hygiène et de sécurité…). Elle emploi actuellement 85 collaborateurs. Anne-Sophie explique que cette formule pour elle, «est très bien, car je suis complétement disponible, pas de téléphone, pas de mails. Le recrutement peut prendre du temps, et l’explication en directe est bien meilleure. Après c’est le processus qui intervient, le demandeur est employable ou pas…».
Elle explique qu’elle a  besoin de techniciens, en tant que monteur-régleur, et qu’il s’agit là d’une «denrée très rare».  Pour elle une qualité première à l’embauche, est l’envie de bien faire, la motivation positive, après l’entreprise s’organise pour former en interne. Un deuxième volet du recrutement l’intéresse aussi quant à la formation, qui peut se faire en interne, afin de pallier au manque de compétences techniques. L’apprentissage est ainsi une formule intéressante. Elle peut fidéliser les personnels et doit être proposée…

Anne-Sophie Pyanet en place pour PURELAB!
Le Hall du recrutement à Pôle Emploi!