Un congrès sur le bois dans tous ses états

125
La charpente de Juraparc d'une dimension exceptionnelle (4,5m de hauteur, 38m de portée, 17 tonnes), est réalisée en bois issu et transformé dans le massif jurassien.

Chaque année, l’association des techniciens territoriaux de France (ATTF) Bourgogne Franche-Comté organise son assemblée générale dans une des villes de la grande région. Et c’est Lons-le-Saunier qui a accueilli le 24 mai à Juraparc ce congrès rassemblant élus, techniciens, fournisseurs et partenaires des collectivités locales. 25 stands étaient présents et 150 personnes ont pu y découvrir des technologies de pointe ou de nouveaux matériaux innovants. Tous les thèmes techniques rencontrés dans nos territoires ont été abordés (électricité, véhicules, prestation de services,….).
Après une exposition, une formation sur un thème technique a séduit les congressistes.

“Le bois dans la construction”

En effet, c’était “le bois dans la construction” qui était à l’honneur, un thème particulièrement adapté à l’écrin qui l’accueillait. La charpente de Juraparc, d’une dimension exceptionnelle (4,5m de hauteur, 38m de portée, 17 tonnes), est en effet réalisée en bois issu et transformé dans le massif jurassien en bénéficiant de procédés haute technologie.
Comme par exemple le Résix® de l’entreprise Simonin (basée à Montlebon dans le Doubs), qui a conçu le pavillon France de l’exposition universelle de Milan. Un chef d’œuvre démontable qui fût un temps envisagé pour remplacer Juraparc I, mais qui aux dernières nouvelles dort depuis dans un hangar du côté de Rodez. D’après son architecte Nicolas Desmazières (agence XTU), il devrait être remonté un jour à Tremblay en France (région parisienne)…