Un bal folk pour s’amuser

105
Les "Durs de la feuille" ont régalé 150 danseurs de folk.

Les « Durs de la feuille » ont entendu l’essentiel : ce groupe de musiciens atypiques (composé entre autres d’un soubassophone et de percussions) venu de Besançon a régalé 150 amateurs de danses folk, mardi dernier à l’Oppidum de Champagnole.
Une « bonne pioche » pour Remi Bessot, président de l’association champagnolaise « Folk pour tous ». Comme son nom l’indique, celle-ci promeut l’apprentissage et la pratique de ces danses collectives ou de couple moins techniques que les danses de salon, mais très conviviales, chaleureuses et joyeuses. Un esprit de partage bien différent des danses « country » (danses en ligne originaires des USA) avec lesquelles elles sont parfois confondues. Point non plus de costumes folkloriques à l’horizon, il s’agit tout simplement de danser sur des musiques traditionnelles issues de répertoires régionaux ou internationaux. « Nous pratiquons cette grande variété de danses à travers 3 cours : les danses du monde, les danses d’Israël (une nouveauté 2019 proposée par Didier Jacquot), et les danses généralistes » a expliqué le président Bessot. De quoi trouver son bonheur, que l’on soit débutant ou initié… En complément, le club pratique chaque année des échanges avec d’autres clubs de danse folk : « Nous nous rendons quelques jours en Ardèche et dans l’Ain pour pratiquer chez des folkeux que nous recevons en retour ». Une manière originale d’appréhender le partage et l’ouverture.

Contact : folkpourtous.jimdo.com