Un autre regard sur les plantes sauvages

48

Jusqu’au 31 mai, la commune de Bletterans propose de changer de regard sur les plantes sauvages des rues. Sur les trottoirs, au pied des arbres, des maisons, partout où elles le peuvent, les herbes poussent. Longtemps, elles ont été traquées et traitées avec des produits chimiques. Parce que ces produits phytosanitaires sont dangereux pour la santé humaine et pour l’environnement, la loi interdit aux communes depuis 2017 et aux particuliers depuis le 1er janvier 2019 d’utiliser la plupart des herbicides et autres produits chimiques de synthèse. Il faut donc trouver des alternatives ! Mais aussi, et surtout, changer de regard sur ces plantes sauvages spontanées, pour mieux les accepter.

Des photographies grand format de plantes sauvages sont actuellement affichées, mettant en valeur ces plantes souvent qualifiées d’indésirables.