Un 5e “Chahut au château” renversant

74
Le spectacle "Saut", à base de seaux a conquis le public par ses pirouettes physiques et humoristiques.

En seulement 5 ans, Chahut au château est devenu un rendez-vous incontournable de distraction, de culture et de rêve. Toujours axé sur les arts du cirque, la nature, la musique jazz et funk, il a su séduire un public familial d’autant plus que des dizaines d’ateliers manuels ou de jeux « cool » ou « sport » étaient proposés aux plus jeunes. A côté d’un trompettiste jurassien de renommé internationale (Aurélien Joly), des enfants en train de se livrer à une bataille de polochons sur un « ring dédié », derrière des artistes atypiques (Jérôme Douplat  pour le Pêcheur d’oiseaux ou Arséne Folazur, un clown-poète) des films projetés dans les caves du château ou des enfants en train d’apprendre à jongler, et partout des tables, des chaises, des guinguettes.

La concurrence était rude

Un éclectisme et un mélange des genres revendiqués par Victor Landard, coordinateur de l’association “Les colorieurs” , afin de transformer le somptueux parc du château en un écrin artistique. Celui-ci a pu pousser un ouf de soulagement, car la « concurrence » était rude cette année, avec les nouveaux festivals des « Gueules de bois » et du « 39 août » programmés le même week-end.
Le public a en effet répondu au rendez-vous, avec plus de 5.000 visiteurs entre le 30 août et le 1er septembre. Une façon aussi pour eux de profiter jusqu’au bout de l’été avant la rentrée…et de prendre rendez-vous pour l’an prochain.
« Le 6e Chahut au château aura lieu les 28-29 et 30 août 2020 » a annoncé Victor Landard.