Triathlon d’Auxonne : 617 athlètes pour souffler les trente bougies

La 30e édition du Triathlon d'Auxonne, organisée dimanche dernier par la Ville et l’Office des sports à l’occasion de la fête patronale a connu un large succès avec pas moins de 617 participants (individuel et relais).

285
Troisième victoire à Auxonne pour Dylan Magnien.

Plus de deux cents bénévoles, pour la plupart issus des associations sportives auxonnaises, étaient mobilisés pour cet événement, support du championnat de Bourgogne Franche-Comté du distance M, l’épreuve reine de la journée disputée l’après-midi sur le format olympique de 1 500 m de natation en Saône, 40 kms de vélo et 10 kms de course à pied.

Comme depuis trente ans (déjà), les épreuves ont débuté le matin par le distance S (750 m de natation, 10 kms de vélo et 5 kms ce course à pied), qui fait habituellement le plein de concurrents, licenciés et non-licenciés avec cette année 231 triathlètes en individuel et 13 équipes en relais. Sorti de l’eau en 15e position, Damien Favre-Félix, le “local” de l’Aquavélopode de Dole, prend comme à son habitude la première place à l’issue du parcours vélo, mais ne pourra pas résister au retour du jeune dijonnais Simon Hué qui prendra la tête lors de la course à pied à seulement un kilomètre du but pour remporter l’épreuve en 1 h 01′. Juste derrière Damien Favre-Félix, Rémi Ardiet du CN Pontarlier Triathlon complète le podium. Chez les féminines, Dijon Triathlon triomphe une nouvelle fois avec Manon Laboure vainqueur en 1 h 12′, elle devance Laurence Bouard (Chenove Triathlon) et Valentine Harrer (Vesoul). Le relais Julien Baillod, Jean-François Wahlen et Zouhair Oumoussa réalise le meilleur temps de l’épreuve pour s’imposé en 51′ 31”.

Et de trois pour Dylan Magnien !

Dylan Magnien (Beaune Triathlon) a une nouvelle fois été le plus fort en s’adjugeant l’épreuve reine du distance M (distance olympique) pour la 3e année consécutive en 1 h 52′ 43” et, cerise sur le gâteau, il remporte le titre de champion de Bourgogne Franche-Comté. C’est sans être inquiété, de la sortie de l’eau à l’arrivée, que le beaunois a dominé de bout en bout cette épreuve, laissant à près de deux minutes le belge Emmanuel Lejeune (1 h 54′ 23”) et encore plus loin le creusotin Thomas Durey (1 h 59′ 38”). Adélaïde Girardot du Tri Val de Gray sera la plus forte chez les féminines en s’imposant également très largement en 2 h 14′ devant la bisontine Johanna Bronco (2 h 18′) et la dijonnaise Stéphanie Baud (2 h 23′). Le premier relais composé de Marlène Lequin, Baptiste Gueugneau et Alexandre Pawezka terminera le parcours en 2 h 04′.

Adélaïde Girardot du Tri Val de Gray succède à Isabelle Ferrer.

Il y avait aussi des épreuves réservées aux plus jeunes où le très prometteur dolois Titouan Meunière a triomphé en catégorie 8-11 ans, imité par le mâconnais Yann Ravinet qui remporte la catégorie 12-19 ans, une épreuve où on notera la belle performance du club de Dole triathlon Aquavélopode qui place cinq jeunes dans le top 10.

Déjà trente ans !

A l’occasion de cette 30e édition, une réception a été organisée la veille de l’événement à la salle du Vannois. Une réception où l’émotion était au rendez-vous avec la présence des créateurs de cet événement sportif majeur du Val-de-Saône. En effet, le maire de l’époque Camille Deschamps, Jean Gaëtan, Pierre Dhorne et Jean-Paul Moindrot étaient réunis pour décrire les débuts parfois chaotiques de cette belle aventure, manquait à l’appel Rémi Baudot, un autre grand ancien de l’Office des sports, absent pour cette soirée. Des anciens vainqueurs comme Damien Favre-Félix, François Moreaux ou Raphaël Castille étaient venus narrer quelques anecdotes de courses. Etaient présents à cette réception commémorative, des bénévoles, des représentants des associations sportives, les partenaires, mais aussi le député Rémi Delatte, Nathalie Roussel conseillère régional, Dominique Girard conseiller départemental, le maire Raoul Langlois et l’adjointe au sport Valérie Engelhard.

Les grands anciens, créateurs du triathlon d’Auxonne en 1989.