Tourisme : 73% des professionnels du territoire restent optimistes pour cet été

Malgré les différentes bousculades de l'actualité sanitaire, une saison estivale aussi « normale que possible » se dessine.

0
120

La situation en Bourgogne-Franche-Comté fait état d’un début de saison 2021 meilleur que 2020, toutefois nuancé.
Post confinement, environ 80% des professionnels ont rouvert leur établissement au cours du mois de mai. La fréquentation de mai 2021 a bien entendu été supérieure à celle de 2020 (confiné) mais encore nettement inférieure à celle de 2019. Cependant, cette évolution a été conforme aux attentes des professionnels.
Pour le mois de juin, un taux d’ouverture des structures supérieur à 92% est constaté. Selon les professionnels, la fréquentation reste stable par rapport à 2020, mais toujours inférieure à 2019, et portée par la clientèle française pour l’essentiel.
Comme les années précédentes les clientèles sont majoritairement locales et originaires d’Ile de France, du Grand Est et d’Auvergne-Rhône-Alpes. Sans grande surprise, la fréquentation étrangère reste en retrait. Les touristes issus de pays lointains manquent à l’appel, plus proche de nous on remarque que la clientèle belge résiste le mieux.
La duré des séjours et les dépenses des touristes atteignent un niveau identique à l’an passé.

La promenade et la randonnée pédestre sont en tête des activités les plus prisées.

 

Les activités de plein air arrivent en tête, et mention spéciale pour la pratique du vélo

Les activités plébiscitées en Bourgogne-Franche-Comté, reflètent tout à fait les attentes des Français pour leurs prochaines vacances d’été. Il s’agit de la promenade et la randonnée pédestre pour 61.4%, suivies de la découverte du patrimoine pour 41.3%, viennent ensuite l’attrait pour la gastronomie et les produits du terroir (36.8%), et la visite de sites naturels (35.1%). La pratique du vélo, la vraie tendance de la saison, représente 38,2%.

Des réservations encore un peu timides, mais de plus en plus tardives 

A ce jour, les professionnels de Bourgogne-Franche-Bourgogne enregistrent un taux de réservations pour l’été en léger retrait par rapport à 2020 (63% pour juillet et août). Mais tout comme au niveau national une tendance à la réservation de dernière minute (jusqu’à J-3) est constatée, les professionnels restent optimistes pour la saison d’été 2021, avec 73% d’opinions positives.

 

La Saline d’Arc et Senans reste un lieu incontournable.

 

 

Au niveau national, les intentions de départ des Français

Les perspectives pour l’été sont encourageantes, notamment pour juillet, avec toutefois un bémol concernant la fréquentation des étrangers, et de nombreuses réservations de dernières minutes.
Bonne nouvelle, adaptation ou confiance retrouvée, 61 % des Français pensent partir en vacances ou week-end entre juin et septembre. Un chiffre nettement supérieur à celui de 2020 (qui était de 50%) mais identique à celui de 2019.
Comme l’an passé, les réservations se feront tardivement, la moitié des Français prévoyant de partir, n’ont pas encore réservé…

Cet été encore, les voyages en France seront privilégiés  

83% des Français prévoient de séjourner dans l’hexagone (86% l’an passé). Le littoral attire le plus avec 43% des intentions de séjours, suivi de la campagne 26%, et la montagne 13%. Les espaces urbains retrouvent de l’attractivité avec 10% de Français qui pensent y séjourner (5% l’an passé).
Les destinations de proximités seront privilégiées, les séjours itinérants à vélo ou en randonnée pédestre ont toujours le vent en poupe. A noter, 66% des Français sont prêts à réaliser plus de balades, visites de sites, excursions en dehors des vacances au sein de leur région ; et l’attirance vers les lieux de shopping, baignade, marchés, foires, brocantes ou découvertes gastronomiques /œnologiques progressent le plus. 

Encore un été avec les gestes barrières

Les Français restent vigilants sur la mise en place des démarches sanitaires et le respect des gestes barrières, ils seront également plus attentifs aux conditions d’annulation.
Côté hébergement, le locatif a encore une fois très bien tiré son épingle du jeu, suivi par le camping. Les activités sportives et de loisirs ont eu une bonne fréquentation, notamment soutenue par les locaux,et la reprise se fait progressivement sentir sur les activités culturelles.

Et pour l’avenir ?

Quand la pandémie sera réellement terminée, à quoi ressembleront les vacances des Français ? D’ores et déjà, ces derniers déclarent qu’ils seront vigilants au choix de leurs destinations, avec une attention particulière portée aux normes de santé et de sécurité.
Ils privilégieront
également l’usage de leur véhicule personnel afin d’éviter les transports collectifs. 36 % affirment également qu’ils prendront moins l’avion et qu’ils choisiront des hébergements moins coûteux.
Et, conséquence directe de ce que nous avons vécu ces derniers mois, 15 % télétravailleront pendant leurs vacances…

 

Méthodologie, intentions de départs des Français :
Enquête en ligne auprès de 2000 Français représentatifs de la population française en termes de sexe, âge, PCS, région de résidence, du 7 au 21juin 2021.
Source: intentions de départ des Français – Juin 2021 –ADN Tourisme –13 CRT métropolitains / Terrain d’enquête : Dynata /
Exploitation: CRT Bretagne. Partenaires: ADN tourisme et les 13 Comités régionaux du Tourisme métropolitains