Terre d’Emeraude : l’association “Services et forme” souhaite s’implanter sur le territoire

245
En proposant des activités physiques et sportives à un public prioritaire, l'association Services et forme souhaite lutter contre la sédentarité et la perte d'autonomie.

Association à but non lucratif, “Services et forme” s’engage pour que le sport soit accessible à tous. La lutte contre la sédentarité et la perte d’autonomie, le développement du lien social sont les axes directeurs de ses différentes actions.

Partant du constat que la durée de vie augmente mais que l’espérance de vie en bonne santé n’a pas eu de nette amélioration au cours de ces 15 dernières années, l’association veut créer un lien ressource pour proposer des activités physiques et sportives adaptées à un public prioritaire. “La retraite est une bonne chose. Encore faut-il y arriver en bonne santé”.

Alors que les pouvoirs publics invitent à la prescription de sport par les professionnels de santé pour certaines pathologies (prévention de certains cancers, notamment celui du côlon et du sein, diabète, risques cardiaques, risques de la maladie d’Alzheimer ou démence,…), l’association estime que la question du financement de ce dispositif est encore à aborder, et espère un réel déblocage de cette situation. “En effet, seules quelques mutuelles financent ponctuellement cette prise en charge”.

L’association “Services et forme” a le projet de s’implanter sur le territoire de Terre d’Emeraude, et de trouver un lieu propice pour concrétiser son projet, avec néanmoins une préférence sur Arinthod.

Les acteurs associés sont l’ARS (Agence régionale de la Santé), et la DRJSCS (Direction départementale de la Jeunesse et des Sports et de la Cohésion sociale). Ce dispositif est mis en oeuvre par le Réseau Sport-Santé Bourgogne-Franche-Comté, porté par le Comité Régional Olympique et Sportif Bourgogne-Franche-Comté (CROS-BFC), avec une demande d’affiliation et d’agrément en cours de finalisation auprès de la Fédération Sportive et culturelle de France.