Tennis de table : l’US Sportive Saint-vitoise avait vraiment le vent en poupe jusqu’à… ce fichu Coronavirus

0
359
Nos rouges rencontrent Belfort

Le tennis de table de Saint-Vit est une association reconnue d’utilité publique qui  compte 66 joueurs  engagés dans des compétitions à la fois individuelles et par équipes, c’est Christophe Chappot, entraîneur, qui en parle le mieux « Derrière ce nombre de joueurs se cache en réalité une grande diversité de personnes, nous entrainons 6 poussins, 5 benjamins, 10 minimes, 8 cadets, 5 juniors et 9 seniors ; et surtout à ne pas oublier, 23 vétérans ! En tennis de table, dès 40 ans un joueur est classé vétéran… »

Certains au club ne pratiquent le Ping-pong qu’en loisir ou en initiation, alors que 3 équipes sont, elles, engagées  en championnat en division départementale et 4 en division régionale.  Le club est présidé par José Sanchez, lui-même assisté de Charles Mathely (secrétariat) et de Thierry Clerget (comptabilité). Ils sont bien sur soutenus par de nombreux bénévoles et familles de ces derniers, par des partenaires privés et bien sûr par la mairie qui met gracieusement une salle dédiée à la disposition de l’association.

Les épreuves sportives cette saison

«Sportivement cette année demeure (jusqu’au moment où le premier ministre instaure les mesures de Niveau 3 du Coronavirus), un cru exceptionnel car pour la première fois une équipe de St Vit a réussi à se hisser en division de régional 2 ! Ceci a été possible grâce à une belle alchimie inter générationnelle, elle se compose de son capitaine Baptiste Nicolin un joueur senior, de Jean-Marc Leroy  et Thierry Clerget deux joueurs vétéran 3, ainsi que de Baptiste Monllor et  de Jordan Doudou deux joueurs junior, » indique avec fierté Christophe,  et de rajouter :  « A ce niveau,  ils rencontrent des équipes comme Belfort, Vesoul ou Lons le Saunier qui sont de très grands pôles sportifs sur notre région, et, grâce à une solidarité sans faille, l’équipe dépasse les objectifs initialement prévus en  réussissant son maintien, mais en étant au bout de 3 journées de rencontres co-leader de son championnat ! »

 

Coronavirus

« Malgré un bilan  cette semaine dernière très positif 3 victoires sur 4 en régionale, 3 sur 3 en départementale et notre équipe minime exempte. Alors si toutes les semaines finissent ainsi nous signerions de suite ! Mais hélas, la vie associative est aujourd’hui au point mort : nous assistons à un arrêt total des compétitions et même des entrainements… », dit tristement Christophe Chappot.