Speed-Booking à la Médiathèque d’Orgelet

Faites vos jeux pour découvrir un livre.

61
A la Médiathèque d'Orgelet

 

Demandez le programme!

Certains pensent sans doute que la lecture est une pratique de plus en plus anachronique car elle nécessite du Temps, que nous n’avons plus. Comment choisir un livre et pour ne jamais être en panne d’idées de lecture, une nouvelle pratique redoutablement efficace s’est développée depuis quelques années avec le speed-booking… Le principe en est très simple : sur le modèle du speed-dating, il consiste en une «rencontre minute», en une méthode de recherche d’un partenaire en vue d’une liaison sentimentale ou professionnelle ou livresque ici. Car il n’est pas impossible que vous croisiez lors d’une de ces rencontres le livre de votre vie… On ne ressort jamais indemne d’une bonne comme d’une mauvaise lecture d’ailleurs…
Les livres que nous lisons affinent notre perception du monde, notre vision sur les choses et des gens qui nous entourent. Et vous, quel est le livre de votre vie : bandes dessinées, romans, essais, mangas, traités de philosophie…
Quoi qu’il en soit peut-être aimeriez-vous les faire connaître via un speed-booking ? Cela s’organise très facilement comme vous avez déjà pu le voir, ou pourrez le voir à la Médiathèque d’Orgelet !

Être persuasif… 

La médiathèque communautaire de la cité de Cadet Roussel dans un lieu d’exception, l’ancienne Chapelle du Couvent des Bernardines, l’a déjà fait et le renouvelle. Il suffit d’un lieu convivial, avec chaises et  tables pour favoriser le tête-à-tête, des personnes motivées et des livres favoris. Toutes les trois à cinq minutes, les couples se séparent pour se reformer aussitôt, et c’est reparti ! Les livres passent de main en main, comme les arguments autour d’un ouvrage, de son auteur, d’un paragraphe, d’une phrase…
Le tout dans une atmosphère détendue bon enfant permettant la transmission de ce qu’on aime. Les participants au speed-booking disposent de quelques minutes seulement pour parvenir à convaincre ou à être convaincu  de lire le livre, qu’un autre est en train de leur présenter, de leur «vendre».
Comme un véritable exercice de rhétorique, tous les moyens sont bons pour persuader son interlocuteur de la nécessité du livre que l’on défend. C’est cette pratique que proposait la Médiathèque le vendredi 5 avril dernier à 20h30, pour une seconde date après celle du 1er février, et une 3ème à venir le 4 octobre2019. Soyez nombreux à essayer de découvrir votre prochain compagnon de chevet…