Smoby : pas de case prison pour Jean-Christophe Breuil

141
L'ex-PDG de Smoby n'est pas encore tiré d'affaire...

Enfin… Après 11 ans de procédure, Jean-Christophe Breuil a été jugé le 9 décembre par le tribunal correctionnel de Nancy pour une dizaine d’infractions, commises jusqu’en 2008. Il a été condamné à quatre ans de prison, dont trois ans et demi avec sursis. Ce qui lui évitera la case prison, puisqu’il avait déjà effectué 6 mois de détention…
Les juges n’ont pas suivi les réquisitions du procureur qui demandait  5 millions € de saisie. Seulement 2,5 millions € environ ont été retenus, soit la valeur de son chalet d’Avoriaz… déjà saisi par la justice puisqu’ayant été acquis par des comptes frauduleux situés à l’étranger.
Au final cette décision de justice qui entérine un certain « statu quo » laisse amère la CGT Jura : “Les sommes réclamées à Jean-Christophe Breuil sont indécentes  au regard des dizaines de millions spoliés aux salariés, alors que la grande majorité de ceux et celle-ci se sont retrouvés à la porte (800 personnes) ». Le syndicat réfléchit à faire appel de cette décision, tandis qu’un procès au civil cette fois doit statuer d’ici quelques mois sur 50 millions de préjudice estimés…