Sirod : une nouvelle usine pour Baud Dimep

Grâce à 10 millions € d’investissements le spécialiste du décolletage haute précision se positionne sur le marché porteur de la voiture électrique, avec une quinzaine d’embauche à la clé.

0
400
Le site de Sirod, qui fête ses 30 ans, a connu une fin d'année 2020 exceptionnelle.

10 millions €. C’est l’investissement conséquent mis sur la table pour qu’en 2021 débutent de grands travaux à Sirod. Objectif : accroitre le positionnement sur un marché porteur, celui du véhicule électrique (tout en gardant en parallèle ceux de l’automobile thermique et de la domotique). Lionel Baud, président de Baud Industries a précisé fin 2020 que la nouvelle usine s’étendra de 2 000 m2 et « au total, le site occupera 8 600 m2 à l’horizon 2024». De quoi d’optimiser l’organisation industrielle et installer de toutes nouvelles machines, mais aussi « assurer un mieux-être aux équipes au quotidien » : « les postes de travail auront plus de place, de nouveaux espaces détente et de restauration seront aménagés » ainsi qu’une salle de sport de 70 m2. « Le paysager est également travaillé pour améliorer les espaces de pause en extérieur » a précisé Lionel Baud. Si le groupe compte sept usines à travers le monde (lire encadré), le site de Sirod compte 80 collaborateurs, un chiffre qui devrait croitre d’une quinzaine de salariés à terme. Il faut dire que l’entreprise a créé en 2018 à Champagnole sa « Baud academy », une école interne lui permettant de recruter et former directement aux métiers du décolletage et de l’usinage haute précision. La future extension se veut vertueuse au titre du titre du développement durable, avec un système de chauffage et climatisation alimenté par des pompes à chaleur. Et si possible, la production d’eau chaude des sanitaires se fera par panneaux solaires et la production d’électricité par panneaux photovoltaïques en toiture. Pour fêter ses 30 ans de présence à Sirod et une fin d’année 2020 exceptionnelle, chaque salarié recevra un chèque-cadeau de 250 € a conclu le président Baud, optimiste malgré la conjoncture.

Un groupe familial devenu une référence mondiale

Créée par Marcel Baud en 1978, l’entreprise reste familiale et indépendante. Elle est aujourd’hui dirigée par trois frères : Lionel, Renald et Jean-Noël Baud. Référence mondiale dans le décolletage et l’usinage de précision, il se spécialise dans cinq marchés : automobile, connectique industrielle, connectique pour véhicules électriques, domotique, luxe. Le groupe compte sept usines dans le monde (France, Suisse, Pologne, Tunisie) et emploie 500 collaborateurs.