Sirod : les pompiers recrutent

Le centre de secours sirotier a grand besoin de nouvelles recrues. Malgré son utilité, le manque de moyens l’empêche de répondre à une partie des interventions.

70
Les pompiers de Sirod ont reçu le soutien et des médailles de Clément Pernot, président du SDIS.

Les soldats du feu ont besoin de bras et de têtes. Le poste avancé de Sirod (rattaché au centre de secours de Champagnole) compte actuellement 8 sapeurs-pompiers volontaires selon le lieutenant Rupani, chef du centre de secours de Champagnole. Un effectif tout juste suffisant pour effectuer 25 interventions au cours de l’année 2018. 21 autres interventions ont dû être assurées par les pompiers de Champagnole, faute de moyens humains retrace Yannick Rupani. La situation s’avère particulièrement tendue lorsqu’un sinistre survient en journée, puisque les bénévoles travaillent…
« Nous avons donc sollicité les maires des communes défendues (Sirod, Bourg-de-Sirod, Lent, Conte et Crans) pour fournir des bénévoles » explique le patron des pompiers champagnolais. Les pompiers iront aussi à la rencontre de la population et des scolaires avec des » opérations séduction » pour les initier aux gestes de premiers secours.
Une jeune fille s’est déjà portée volontaire, mais 6 postes minimum restent à pourvoir pour parvenir à 15 pompiers et pérenniser cette belle caserne, financée par le SDIS et les communes concernées. « Nous avons aussi un petit camion tonne polyvalent qui sera remplacé prochainement » complète Yannick Rupani.
Tous les voyants sont donc au vert pour les hommes rouges. Ne manquent que des candidats qui auront surtout besoin de disponibilité « pour la formation ».
Contrairement à Champagnole, Sirod ne requiert pas de tours de garde. Avis aux amatrices et amateurs…