Salle des fêtes de Sellières : des travaux jusqu’en mai

Elle est en cours de reconstruction au centre du village et pourra accueillir quelque 160 personnes assises. Son coût est estimé à 860 000 euros hors taxe.

81
Le maire a travaillé avec l'architecte Roux de Dole.

La « salle des fêtes » de Sellières datait des années 30. « C’était une salle pour le cercle paroissial, rappelle le maire, Bernard Joly. L’abbé Berthet l’avait fait construire. » Dans les années 70, les premières commissions de sécurité sont passées et des problématiques ont été soulevées. Aussi, le curé a-t-il décidé de vendre la propriété à la commune, qui l’a mise aux normes.

« Depuis les années 2000, elle n’est plus aux normes. Nous avions décidé de ne plus la louer », poursuit le premier édile. La question de la modifier s’est posée ou d’en faire une nouvelle. Rénover deux étages coûtait aussi cher que de construire un nouveau bâtiment et la hauteur entre le sol et le plafond au rez-de chaussée était trop basse. Le conseil municipal a donc décidé de démolir le bâtiment.

« Une réflexion a ensuite été menée sur le lieu », souligne le maire. Une réunion publique a été organisée pour interroger les associations utilisatrices de l’ancienne salle, les habitants… La nouvelle salle des fêtes aurait pu voir le jour à côté de la caserne des pompiers, près de l’école ou être reconstruite au même endroit. C’est cette dernière proposition qui a été retenue lors de la réunion.

Bientôt 55 places de parking

Se posait encore le problème du manque de places de parking. Aussi, le conseil municipal a-t-il décidé de créer un parking à la place du stade Berthet derrière l’église d’une quarantaine de places (une quinzaine existent à proximité) et de remplacer la passerelle qui n’était pas accessible.

Le bâtiment a été démoli en juin. Le premier coup de pioche a été donné mi-septembre. Les travaux devraient durer jusqu’en mai. La salle des fêtes va coûter 860 000 euros hors taxe. La commune peut déjà compter sur de la DETR (dotation d’équipement des territoires ruraux). Les habitants de la Charme auront accès à cette salle puisque leur commune va participer à hauteur de 30 000 euros à l’investissement.

La future salle des fêtes pourra accueillir 160 personnes assises. Il a été prévu une cuisine avec chambre froide.