Salins-les-Bains : La Grande Saline s’enrichit d’une borne saunière

0
129
La borne saunière en partance pour l'Isère.

Au-delà d’être un site patrimonial exceptionnel que les visiteurs peuvent découvrir avec des éléments techniques architecturaux et remarquables témoins d’une production millénaire de sel, la Grande Saline a gagné son entité de « Musée de la Grande Saline », née de la fusion de l’ancien Musée Max Claudet et des collections techniques de la Grande Saline. Plus de 1 800 pièces sont ainsi regroupées sur le site, parmi lesquelles des tableaux de Gustave Courbet, de Brueghel le Jeune, des sculptures et céramiques de l’artiste local Max Claudet…

Acquisitions, restauration et valorisation

La Grande Saline mène un important travail d’acquisitions, de restauration et de valorisation de ses collections, à travers des prêts et des dépôts dans d’autres musées nationaux et européens, mais aussi sur le site internet de la saline et les réseaux sociaux.
Récemment, les collections se sont enrichies de plusieurs pièces. Parmi elles, une borne saunière du 16e siècle provenant de la commune de Montigny-les-Arsures. Découverte lors de travaux dans les années 90, cette borne ornée d’un salignon (pain de sel) marquait probablement la limite entre les deux zones de vente du sel et d’approvisionnement en bois des Salines salinoises.
Début octobre, la précieuse borne pris la direction de l’atelier de moulage Lythos en Isère, chargé d’en produire une copie en résine. La copie sera ensuite remise en place sur le lieu de découverte initiale, et la borne saunière intégrera les collections du musée de la Grande Saline.