Salins-les-Bains : La Cabiotte fragilisée par la crise sanitaire

208

La trésorerie de la Cabiotte dont les activités étaient suspendues depuis le 15 mars n’a pas permis de renouveler le contrat de travail de sa salariée et fondatrice Nathalie Mathieu. « Je suis de nouveau bénévole de l’association. Je peux ainsi me positionner plus facilement en tant que leader, confie-t-elle ».

La Cabiotte a-t-elle un avenir ?

« En tant que fondatrice et leader, j’entends bien faire tout ce que je peux pour qu’elle perdure, affirme Nathalie. Côté adhérents et sympathisants je ne me fais pas de souci. Bien sûr, La Cabiotte pourrait fermer définitivement si elle n’avait plus le soutien des élus locaux et des collectivités territoriales. Quand je dis soutien, je pense surtout au maintien de la subvention, à un accompagnement sur les montages de dossiers pour aller chercher des financements …, à la mise à disposition d’un local … »
Si toutes les planètes s’alignent, la Cabiotte perdurera. Quelques changements sont prévus dans les activités qui seront plus que jamais « nature », et dans le développement de l’itinérance.

Un beau geste de solidarité

Nathalie Mathieu tient à remercier Alexandre Gallois, propriétaire du local occupé par l’association, qui généreusement a renoncé au loyer de mai et peut-être juin si cela s’avérait nécessaire…

Réouverture de La Cabiotte le mardi et le jeudi de 14 h à 17 h. Port du masque obligatoire.

A noter : les séjours seniors en vacances 2020 étant reportés d’un an, l’association restera quoiqu’il arrive effective jusqu’en 2021. Un appel aux dons sera lancé également très prochainement.