Il y a 130 ans dans le Jura… les 800 000 escargots de l’institutrice

0
151

Semaine du 02 au 08 novembre

Le 03 novembre 1890, un rédacteur du Petit Comtois mentionnait une histoire assez atypique. Et pour cause, à Salins, un élevage assez intensif d’escargots existait à la fin du XIXe siècle. Une institutrice jurassienne gagnait effectivement, chaque année, la somme de deux mille francs* grâce à l’héliciculture (=élevage des escargots pour la consommation). Un vrai pactole !

Sur la porte de l’école communale, une affiche indiquait même qu’il était possible d’y acheter des escargots.

En été, elle se les procurait pour « les parquer dans son jardin, et les revend[ait] en automne et en hiver pour les besoins de la consommation. On nous assure, qu’à cette heure, elle estime à 800,000 le nombre de ses mollusques ». En quelques mois, les 800 000 escargots furent vendus.

Plusieurs personnes, dont des enfants, aidèrent l’institutrice à récupérer ces limaçons. Dans l’espace dédié à l’élevage, ils bénéficièrent d’une attention particulière – ce qui permettait d’éviter toute tentative d’invasion.

*Puisqu’il y a eu depuis de nombreuses fluctuations monétaires (inflations…), il est complexe de proposer un comparatif. Toutefois, vers 1890, un aiguilleur des chemins de fer, qui travaillait entre quinze et seize heures par jour, gagnait neuf cents à mille francs par an. Deux mille francs représentent donc, par exemple, environ deux ans de travail d’un aiguilleur des chemins de fer (et lui, n’était pas à 35 h/semaine).

Le Petit Comtois, 03 novembre 1890, n°2643, p. 4.