Jura. Salins : à découvrir rue des Clarisses, le jardin de La Cabiotte

Une dizaine de personnes adhérentes ou amies de la Cabiotte se retrouvaient samedi 11 juillet rue des Clarisses pour une visite guidée du jardin avec comme objectif la réflexion et l’organisation.

0
582

Un jardin à vocations multiples : récolte, partage de connaissances, bien-être …
« Les personnes œuvrant dans le jardin bénéficieront naturellement de la cueillette. Si la récolte est très importante, on pourrait envisager un grand repas festif, produire des jus de légumes en direct sur le marché, voire même organiser des ateliers cuisine … », précise Nathalie Mathieu.
Toutefois l’idée n’est pas d’attribuer une parcelle à chacun mais de jardiner ensemble, d’apprendre les uns des autres. Le jardin reprend vie aujourd’hui sous l’œil vigilant de Giancarlo, excellent jardinier. « Mon but n’est pas de débroussailler à tout-va ; il existe un écosystème sur ce terrain et nous devons le préserver, notamment en gardant des espèces indigènes. Le concept est d’organiser ce lieu sur une idée de jardin des cinq sens ». Il sera aidé en cela par Anne, naturopathe, séduite à l’idée de mettre son savoir-faire au service de la Cabiotte et créer un coin plantes médicinales.

Des idées fleurissent…

Ce jardin doit vivre et pour ce faire, les idées ne manquent pas : mettre en place des animations autour de la nature, de la reconnaissance des plantes … Imaginer un espace un peu cocoon où pourraient être organisés des temps de relaxation …
« Vous avez des matériels non utilisés : brouettes, seaux, bêches, fourches, sécateurs, masse, arrosoirs, chaises et tables supportant l’extérieur, piquets de pâture, tonneaux plastiques de 100 ou 200 litres, bottes, sabots et gants de jardin … La Cabiotte est preneuse. Toutes les compétences pour poser du grillage, un portillon, construire un abri… seront les bienvenues ».

Jardin ouvert au public le samedi de 9 h à 12 h (sauf jour de pluie) pour visite ou participation au projet qui se veut collectif