Une réorientation exemplaire

0
217
Yohann et Chris, décidés devant leurs locaux

Lancée par deux jeunes saint-vitois, la société MBE Technique se positionne alors dans un créneau très ciblé : la technique événementielle, mais voilà que la pandémie met un frein total à toutes les activités liées à ce secteur ; ainsi plus de festivals, de concerts, de fêtes musicales ni même familiales. Le secteur est gelé.

Les aides de l’état ?

« Ne pouvant pas justifier d’un quelconque Chiffre d’Affaires dans l’année précédant la crise, nous ne pouvions rien obtenir ! », indiquent ensemble Chris et Yohann, âge moyen des deux gérants 25 ans.
En effet, les aides, y compris le fonds de solidarité, étant uniquement basées sur la perte d’exploitation et celle-ci étant par voie de conséquence indémontrable aux yeux des autorités, nos deux créateurs d’entreprise se voyaient contraints de se « débrouiller » ou de mettre la clé sous la porte, ce qui venait à renoncer à tous les investissements faits en matériel, en temps de travail et bien sûr à tous les efforts entrepris pour mettre une entreprise sur les rails.

On Fonce !

Devant l’adversité, les jeunes entrepreneurs ont quant à eux pris la décision de ne pas attendre que tout s’écroule bêtement ; ainsi ils ont mis les bouchées doubles, se sont rappelés leurs cursus d’un niveau BTS tant en électricité qu’en électronique et ont commencé à proposer, en tant que sous-traitants auprès d’entreprises de ces secteurs, leurs services dans ces domaines. En effet, ces secteurs d’activité ne sont pas si éloignés de leur cœur de métier, car l’événementiel exige des compétences techniques ; derrière la « bamboche » se cachent de véritables professionnels qui font la réussite de l’événement : « C’est la technique qui prime, les normes électriques, l’acoustique, les éclairages, toute cette somme de travail en amont qui permet tant la qualité que la sécurité de ce que nous installons pour que le festif soit réussi », concluent les deux responsables.

Rebondir

La diversification se fait sous toutes les formes pour ces deux professionnels : maintenance électronique, électricité industrielle, câblage etc… C’est ainsi que MBE Technique a trouvé ses locaux à Dannemarie sur Crête près de Saint-Vit
« C’est grâce à cette diversité que nous nous en sommes sortis, ça n’est toutefois pas facile et nous attendons bien-sûr avec impatience le retour de l’événementiel, car tous nos investissements, et non des moindres, ont été basés sur cette activité et il nous tarde de poursuivre également aujourd’hui dans cette voie ! »
Un grand bravo à ces deux jeunes chefs d’entreprise saint-vitois qui nous prouvent que lorsqu’on veut on peut. Et qui, malgré une forte adversité due au virus et à ses graves  conséquences (ici également du point de vue  économique) ont réussi par leur dynamisme et leur force de travail à garder la tête hors de l’eau ; souhaitons leur bon vent et un avenir meilleur dans leur secteur d’activité.