Jura. Saint-Vit : Pascal Routhier se représente aux municipales

Pour la quatrième fois, le maire briguera la tête de la municipalité. Même s'il a, semble-t-il, longtemps hésité à savoir s’il voulait de nouveau vraiment« y aller ».

305
Pascal Routhier entouré des élus

La salle des fêtes était comble samedi dernier.
Sur place, un parterre d’élus, et la présence des forces vives de la ville.
« Cette année, le discours sera plus succinct qu’à l’accoutumée, indiquait Pascal Routhier, car je ne peux présenter un bilan en période électorale lors d’une manifestation publique. Saint-Vit compte aujourd’hui 5 000 habitants et les investissements poursuivent cette croissance, ils ont été de l’ordre de 12 millions d’euros uniquement pour l’abondement de la ville, ça je peux le dire…», glissait le premier magistrat, dans une ambiance bon enfant.
Les règles progressivement mises en place par le législateur définissent en effet, les obligations et les interdits pour l’utilisation des moyens de communication et de propagande électorale. Pour leur campagne électorale, les candidats ont accès à des moyens de propagande dont l’usage est réglementé. Pour ne pas mêler campagne et communication, la communication des collectivités en période pré-électorale est, elle, particulièrement encadrée…

Remerciements aux saint-vitois

Pascal Routhier a tenu à remercier les élus et les corps intermédiaires présents. La Gendarmerie était venue « en force » aux vœux du premier magistrat, l’Église, les associations, l’ancien maire Guy Picard ainsi que les chefs d’entreprises, les commerçants et les professions libérales.
«… tous ceux  qui font de Saint-Vit une ville dynamique et moderne avec toutes ses infrastructures, son bassin d’emploi, ses commerces, ses services… » observait le maire.
La date limite de dépôt des candidatures pour les municipales 2020 étant située le 27 février, nous n’avons pas encore connaissance de l’ensemble des listes qui se présenteront à Saint-Vit.
A suivre…