Rubrique En vrac

30

Premier concert au Darius club

Le Darius club au Bœuf sur le Toit, à Lons, ouvre sa saison, ce mercredi 25 septembre, à 21 h, avec Green Shop.

Green Shop mêle le hip-hop des années 90 aux racines zaïroises du MC, en passant par la soul, l’afro, le jazz et l’électro. José Shungu propose « son regard sur le monde d’aujourd’hui à travers des textes introspectifs, poétiques ou teintés d’humour ».

Les concerts des mercredis sont désormais organisés par l’association Emma. L’entrée est gratuite pour les porteurs de la carte avantages spectateurs, carte d’adhésion en vente à 10 euros.

Dans la peau de Don Quichotte

Décembre 1999. Michel, un fonctionnaire sans histoire en charge de la modernisation des catalogues, est sur le point d’achever la saisie informatique des ouvrages de la bibliothèque municipale pour laquelle il travaille. Mais Michel est très fébrile : en cette fin de millénaire, tout le monde parle d’un mal étrange, d’un ennemi invisible qui pourrait bien anéantir ses longues heures de labeur. Cette force surnaturelle capable de faire planter son ordinateur comme de plonger le monde entier dans les ténèbres (pour lui, c’est la même chose) n’est autre que le fameux bug de l’an 2000…

A trop craindre le bug, on finit par buguer soi-même/ C’est ce qui arrive à Michel qui, en un instant, se retrouve avec une armure sur le dos, tel un chevalier errant des temps modernes, à sillonner une Espagne désertique et inondée de soleil (en réalité, les champs de betteraves de la Picardie) avec son fidèle écuyer Sancho Panza (en réalité, un modeste agent d’entretien) pour retrouver sa Dulcinée (en réalité, une lectrice assidue de la bibliothèque…)…

Cette variation autour de l’œuvre de Cervantès est la dernière pépite de la Cordonnerie, habituée depuis vingt ans à entremêler théâtre, cinéma, musique live et bruitages en direct. Après « Hansel et Gretel » et « Ali Baba et les 40 voleurs », c’est donc à un autre mythe littéraire que s’attaque ce spectacle à la fois artisanal et technique, bricolé et extravagant, ironique et touchant. Un spectacle qui vous transformera vous-mêmes en chevaliers errants, puisque vous naviguerez à vue entre réel et imaginaire, et qui vous rappellera que tant qu’il y aura des gens pour mener des batailles perdues d’avance, notre monde, lui, ne le sera jamais vraiment (perdu)…

Le mardi 8 et le mercredi 9 octobre, à 20 h 30, au théâtre de Lons-le-Saunier. Durée : 1 h 35. Dès 12 ans. Tarif plein : 21 euros.