Rubrique En Vrac

53
Crédit photo : Sonia Barcet.

Candide

Conte philosophique et initiatique dont le héros se trouve projet aux quatre coins d’un monde livré à toutes les guerres possibles et à toutes les calamités imaginables, « Candide » est une comédie acide sur la religion, le colonialisme, l’origine du mal et la recherche du bonheur, ainsi qu’une œuvre pionnière dans sa critique féroce des formes d’oppression, qu’elles soient individuelles ou collectives.

Pourquoi Arnaud Meunier (« Le retour au désert », « Je crois en un seul dieu »), a-t-il épreouvé le besoin de revisiter ce best-seller du réfugié de Ferney, dont les adaptations scéniques sont aussi nombreuses que les kilos en trop de la baronne Thunder-ten-tronckh ? Parce que ce conte lui est apparu comme une étape incontournable dans son exploration du théâtre-récit entamée il y a quelques années, et parce qu’il est toujours bon de faire entendre des esprits libres et sarcastiques qui, au même titre que les pandas géants ou les dauphins de l’Irrawaddy, sont une espèce en voie de disparition…

C’est pourquoi son « Candide » à lui aura la forme d’un chant jovial et salutaire entonné par une brochette de comédiens et une paire de musiciens. Une aventure épique et mélodique, donc – mais aussi graphique, puisque l’univers scénique dans lequel évoluera cette joyeuse bande s’inspirera des illustrations impertinente que Joann Sfar avait tirées de l’opus voltairien pour sa « Petite bibliothèque philosophique ». Si vous êtes prêts à faire fi des convenances et des bonnes mœurs et à plonger avec délice dans un océan d’images et de sons propre à remettre en cause vos préjugés, ce spectacle vous ravira et vous prouvera que la candeur, c’est un peu comme le sel, les lipides ou l’alcool : point trop n’en faut…

Le mercredi 11 mars, à 20 h 30, au théâtre de Lons-le-Saunier. Tarif plein : 21 euros. Durée estimée : 2 h. Dès 15 ans. Plus d’informations au 03 84 86 03 03. Bus au départ de Dole, cours Clémenceau, côté théâtre, une heure trente avant la représentation.