Retour sur la nouvelle école Hubert Reeves

Deux mois après son inauguration, le groupe scolaire champagnolais flambant neuf inspire une vraie satisfaction. Le plan de circulation s’avère toutefois à revoir.

51
La vaste cour a été agrémentée de marquages au sol (marelles, etc.). Crédit photo LR

« Une école très agréable à vivre : spacieuse, accueillante, lumineuse ». Ces propos n’émanent pas des architectes, mais des parents d’élèves lors du dernier conseil d’école. Un constat plutôt encourageant pour Pascal Grenier, adjoint aux affaires scolaires de la ville de Champagnole, pour qui l’omniprésence de bois apporte une touche chaleureuse. L’immense bâtiment (1 557 m2, soit l’équivalent d’un demi-terrain de football) accueille depuis le 4 mars environ 200 élèves venus de Champagnole, Ardon, Les Nans, Sapois et Syam. Ce qui génère un flux conséquent de véhicules (plus d’une centaine) aux heures de pointe. « L’ancienne école Hubert Reeves disposait de deux points d’accès, contre un seul ici » analyse Pascal Grenier. Il existe certes 7 à 8 « arrêts-minute » (utilisés d’ailleurs de manière un peu abusive par certains…), mais la commune va réfléchir à un nouveau plan de circulation, pour mieux réguler ce trafic conséquent.
L’entrée et la sortie se feront toujours au même endroit, mais l’idée serait de le rendre plus fluide. Le périscolaire donne de son côté satisfaction, avec 25 enfants accueillis le matin et 55 (soit le quart de l’effectif) le soir. Le tiers des écoliers (65 enfants) déjeune également le midi à la cantine. Les espaces extérieurs ont été aménagés pour le bien-être des « chères têtes blondes » : « Des marquages au sol (marelles et jeux enfantins) ont été réalisés dans la cour, et un espace enherbé derrière l’école permet de mieux répartir les 200 élèves lors des récréations » explique Pascal Grenier.
De quoi aborder le dernier trimestre dans des conditions optimales grâce à un gros investissement (près de 3 millions  €), consenti par la ville de Champagnole et la communauté de communes Champagnole Nozeroy Jura entre autres…