Rentrée scolaire 2020 à Dole : allègement du protocole sanitaire et effectifs constants

167
Jean-Baptiste Gagnoux et Nathalie Jeannet.


C’est dans un climat serein que les enseignants, ATSEM et autres personnels des écoles maternelles et élémentaires doloises préparent la rentrée du 1er septembre 2020. L’école est obligatoire pour tous ce pourquoi la Ville de Dole et le Grand-Dole ont travaillé ensemble afin d’accueillir tous les enfants dans les meilleures conditions sociales et sanitaires.
Le masque reste obligatoire pour les adultes mais ce n’est pas le cas pour les enfants de moins de 11 ans. Cependant, une grande vigilance sera de mise concernant le lavage des mains en évitant tous moments de regroupement importants. Les distanciations avec les adultes, parents, grands-parents seront maintenues.

Effectifs stables

Plus de 1830 élèves feront leur rentrée le 1er septembre dans les 10 écoles doloises et l’école de Goux dont un peu plus de 600 maternels. Une baisse d’effectifs pour les maternelles est réelle et correspond à la baisse de la natalité depuis ces 3 dernières années. Les inscriptions sont possibles jusqu’au jour de la rentrée et c’est le comptage du 1er septembre qui permettre de déterminer le nombre de classes exactes.
Les 3 années de travaux à l’école Wilson seront terminés le 31 août et les élèves seront donc accueillis dans des locaux totalement rénovés. Côté informatique, à cette rentrée, tous les enseignants seront équipés d’un poste informatique. Pour l’équipement des élèves, le chantier se poursuivra jusqu’en 2021.
A l’école des Sorbiers ainsi qu’à Georges Sand, un dédoublement de classes sera nécessaire étant donné la hausse des effectifs, ce qui a mobilisé les personnels municipaux depuis plusieurs mois afin d’organiser les classes pour le plus grand confort tant des élèves que des enseignants, précise Nathalie Jeannet.
Jean-Baptiste Gagnoux tient à rappeler que la Ville de Dole attache une importance constante aux conditions de travail du personnel mais aussi au bien-être des enfants à l’école. Pour ce faire, une continuité de prise en charge des enfants durant la pause méridienne est planifiée grâce à une travail partenarial entre la ville de Dole et le Grand Dole.
Comme promis, l’installation de la vidéo protection devant les établissements scolaires, pour la sécurité de tous, va poursuivre.