Rentrée scolaire 2019-2020 : une première estimation de 686 élèves dans les écoles primaires auxonnaises

La rentrée scolaire 2019-2020 se prépare déjà au service scolaire de la mairie. Les inscriptions ont eu lieu du 25 mars au 26 avril et on constate déjà une baisse du nombre d'élèves inscrits dans les trois écoles élémentaires et les trois maternelles. Rencontre avec Martine Lassagne, adjointe aux affaires scolaires.

220
Martine Lassagne, adjointe aux affaires scolaires.

Quels seront les effectifs pour la rentrée scolaire 2019-2020 ?

« Nous avons déjà enregistré 36 nouvelles inscriptions en maternelle, mais comme l’an dernier, les effectifs seront dans l’ensemble en diminution, je pense que cela est lié, comme depuis quelques années, à la baisse de la natalité. Concernant les écoles élémentaires, une classe va fermer à l’école Pasteur où il y aura 113 élèves avec une répartition de 23 élèves en moyenne par classe. A l’école Jean Moulin, ils seront 152 avec une moyenne de 25 élèves par classe, plus les 12 élèves en ULIS (unité localisée pour l’inclusion scolaire). Ils seront en moyenne 25 élèves par classe à l’école Jean-Jaurès qui accueillera 149 élèves », indique Martine Lassagne.
Les écoles maternelles accueilleront 260 élèves, soit 65 à l’école Prieur, 92 à Malmanche plus 7 en toute petite section et 77 à Cahuet, avec pour l’instant un seul enfant en toute petite section : « Nous espérons une douzaine d’enfants en toute petite section pour atteindre un effectif total de 90 élèves afin d’éviter une nouvelle fermeture de classe comme La 2018-2019 », précise l’adjointe.
Concernant les inscriptions des enfants des militaires du 511e RT : « Pour 2018-2019, nous avions eu quatre nouvelles inscriptions en élémentaire et 19 en maternelle. Nous en espérons autant mais pour le savoir, nous attendons la journée des nouveaux arrivants qui aura lieu au mois de mai».

Que pensez-vous des nouvelles mesures concernant la scolarisation dès trois ans ?

« Ce n’est pas nouveau pour nous, car nous accueillons déjà les enfants dès trois ans dans les écoles maternelles ».

Et les classes à 24 élèves maximum ?

« Nous y sommes presque sachant que dans les prochaines années cette barre sera respectée naturellement vu des baisses annuelles d’effectifs ».