Questions sur la protection d’une personne vulnérable : faites-vous aider !

Comment protéger une personne âgée, malade, handicapée ou qui a perdu son discernement ?  Le Service d’Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux (ISTF) géré par l’UDAF du Jura permet de trouver gratuitement des informations précises, des orientations, une écoute et un soutien aux démarches à effectuer.

230
Stéphanie Garin-Laurel, Olivier Bonnot Christine Minier et Laëticia Thomas (de g. à d.) une équipe de choc au service des tuteurs.

Il est des situations complexes : une famille désemparée car un aîné n’a plus toutes ses facultés intellectuelles, un parent souffre d’une maladie ou d’un handicap qui le prive de son discernement, etc. Autant de situations prises en charge avec tact et professionnalisme par le Service d’Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux (ISTF), géré par l’UDAF du Jura (Union Départementale des Associations Familiales).
Stéphanie Garin-Laurel, intervenante, donne un exemple : « Mon frère célibataire a un accident de voiture. Plongé dans le coma, il ne peut plus assumer les démarches relatives à son travail, sa santé, ses dépenses, etc. Le Service assurera avec vous -dans une complète confidentialité, un diagnostic sur la nécessité d’une mesure de protection, et vous informera des divers mandats et démarches à effectuer auprès d’un juge des tutelles. Un rôle fondamental d’écoute et d’information qui représente près de la moitié de l’activité : « Il est d’autant plus difficile d’évoquer sa situation familiale ou patrimoniale, lorsqu’on est confronté à la maladie» confie Christine Minier, intervenante ISTF. « Nos intervenantes possèdent un vrai savoir-faire, à la fois des compétences techniques, et des aptitudes relationnelles. En plus d’être titulaire d’un certificat national de compétence, elles ont exercé la profession de mandataire judiciaire au minimum cinq ans » souligne Olivier Bonnot, Directeur Général de l’UDAF du Jura

Chaque année, 900 familles en contact avec le service

Autres exemples de situations évoquées par le service ISTF : « un proche qui ne paye plus ses charges, qui s’est fait escroquer, qui souffre de troubles de la mémoire ». Des situations délicates puisqu’il faudra parfois signaler la problématique à un juge et protéger ce proche même « malgré lui ». Quand la solidarité familiale ne suffit plus (ex : absence de procuration bancaire confiée à un proche), le juge des tutelles seul habilité pourra décider de la protection la plus adaptée parmi un large éventail de dispositifs : habilitation entre époux, habilitation familiale, curatelle, tutelle. « Des solutions graduées qui s’adaptent à la situation familiale » résume Olivier Bonnot. Toutes ces démarches peuvent faire peur, de par leur lourdeur ou leur technicité mais le Service ISTF peut vous soutenir en aval. En effet, l’autre moitié de l’activité réside dans le soutien effectué auprès des tuteurs familiaux dans l’exercice de leur mandat (inventaire, compte de gestion, rédaction d’une requête, orientation vers d’autres partenaires sociaux…). Ce service confidentiel et gratuit aide de nombreuses familles et personnes, mais demeure encore méconnu des aidants familiaux, qui le sollicitent souvent au dernier moment, dans une situation d’urgence. « N’hésitez pas à nous contacter » conseille donc Laëtitia Thomas (qui remplacera bientôt Stéphanie Garin-Laurel).

Informations et contact : www.udaf-jura.fr/03 84 47 04 17

Des permanences à travers tout le Jura

Le Service ISTF assure des permanences dans les tribunaux de Dole, Lons-le-Saunier, Saint-Claude, l’UDAF ayant passé une convention avec les tribunaux. « Nous sommes d’ailleurs présents aux sorties des auditions des familles » souligne Olivier Bonnot. Le service assure également des permanences dans de nombreux EHPAD, dans des maisons de service à la population (MSAP), etc.