Ligue 1 : quand la lanterne rouge tombe le leader !

Le DFCO a donné une belle leçon de "remoutarda" à des Parisiens, quelque peu suffisants.

78
Malgré son ouverture du score à la 20ème minute, le remuant Kylian Mbappé a ensuite été parfaitement muselé par la défense dijonnaise.

Parfum de grand soir, vendredi dernier, au stade Gaston-Gérard pour la réception du Paris Saint-Germain et de toutes ses stars internationales.
Au vu des 19 places séparant au classement de Ligue 1 les Dijonnais de leur adversaire du jour, on pensait assister à un match à sens unique. Ce fut pourtant loin d’être le cas.
Car malgré l’ouverture du score de l’inévitable et remuant Kylian Mbappé à la 20ème minute, les joueurs de Stéphane Jobard ont eu le mérite de ne jamais baisser la tête.

Par la suite, le jeu s’équilibrait.
Ainsi, l’opportuniste égalisation de Mounir Chouiar, obtenue au bout du bout du temps additionnel de la première période (45+6 !), soldait un premier acte qui renvoyait dos à dos les deux formations.

Plus surprenant toutefois, fut le début de seconde mi-temps, où dès le retour des vestiaires, les Bourguignons passaient devant au tableau d’affichage. Et ce, grâce à une frappe de Jhonder Cadiz, déclenchée après un magnifique slalom dans la surface parisienne.
La révolte des hommes de Thomas Tuchel se traduisait par de nombreuses phases offensives, toutes stériles cependant. Car, si le PSG pouvait s’enorgueillir de 67% de possession, le réalisme devant le but faisait quant à lui cruellement défaut.
A l’image d’Icardi et Paredes, en situation idéale pour égaliser, mais butant sur les montants !
Pas de doute en ce soir de Toussaint, les dieux du football étaient assurément dijonnais.
Et ce, pour le plus grand bonheur des supporters locaux…