Projet Alimentaire de Territoire à CAP Val de Saône

Marie-Claire Bonnet-Vallet est Présidente de la Communauté de Communes Auxonne-Pontailler Val de Saône, dont le siège est situé à Auxonne, ville d’appui. Elle y est aux commandes depuis 2017. Elle est également Maire de Pontailler-sur-Sâone depuis les dernières élections municipales et Conseillère Départementale.

0
162

CAP Val de Saône, ce sont 35 communes et 23 000 habitants. Ce sont 9 Vice-présidents dont 3 femmes et 2 conseillers délégués dont 1 femme.
Un des projets principaux  du mandat à venir consiste à mettre en lien alimentation et produits locaux : le Projet Alimentaire de Territoire, source de développement économique.
« Notre territoire offre de nombreux atouts, explique la Présidente. Il est idéalement situé, nous avons l’autoroute, de grands axes routiers, décisifs pour la logistique. Nous avons  aussi des producteurs locaux d’excellence.  Il faut consommer local, c’est un gage de qualité dans l’assiette. Nous voulons privilégier les circuits courts et garder nos emplois ici. Nous voulons créer une cuisine centrale dans le canton d’Auxonne. En premier lieu, cela bénéficierait aux cantines scolaires  car  plus de 1000 repas par jour sont servis sur les  16 sites périscolaires de la Communauté de communes. Nous pourrions nous associer aux autres acteurs  de la commande publique, par exemple les collèges et toutes formes de restauration collective. Ce sont des débouchés supplémentaires pour les producteurs locaux et une source d’autonomie alimentaire pour le territoire. Ce projet intercommunal a également une dimension supplémentaire, nous travaillons avec le Département à la création d’une légumerie départementale  sur notre territoire, créatrice d’emplois de valeur ajoutée locale. »
D’autres projets économiques sont à l’étude dont l’ouverture d’un Tiers – lieu.
Situé en face de la Gare de Tillenay, dans des anciens locaux réhabilités,  il accueillera des activités de télétravail, de co-working, des ateliers-relais pour les artisans et  hôtel d’entreprises. La proximité de la gare permettrait  aussi de proposer des services supplémentaires. Ainsi, ce site serait ouvert aux artisans, chefs d’entreprises, aux opérateurs publics, en proposant des espaces de formations, réunions … A suivre donc !