Porsche Cayenne E-Hybrid : la nouvelle donne

315
porsche cayenne 1

Porsche, qui a récemment décidé de suspendre la commercialisation de ses modèles diesel, s’en remet pleinement à l’hybridation. Le nouveau Cayenne passe, comme son prédécesseur, à l’hybride rechargeable. Ses progrès par rapport à la génération précédente sont impressionnants, portés par des performances hors du commun.

À l’instar de tous les grands constructeurs automobiles, Porsche prend le virage de l’hybridation. Le constructeur allemand va même plus loin puisqu’il vient de décider d’arrêter, le temps d’y voir plus clair, la commercialisation de ses modèles diesel. Certes, la firme de Stuttgart n’a pas encore tiré un trait sur le gasoil, puisqu’un nouveau bloc est prévu pour l’année prochaine et sera étrenné sur le Cayenne, mais la mue est profonde. Face au « dieselgate » et au durcissement des normes antipollution dont les derniers protocoles sont intraitables avec les gros SUV diesel, l’hybridation apparaît comme une étape incontournable. En France, par exemple, la déclinaison e-Hybride est le seul modèle à échapper au malus écologique. Cerise sur le gâteau des entreprises, ce Cayenne-là échappe aussi à la taxe sur les véhicules d’entreprise.

Technologie de pointe

Cette nouvelle version reprend la base cinématique de la Panamera e-Hybrid à laquelle Porsche a ajouté une nouvelle boîte Tiptronic S à 8 rapports. Le dispositif de gestion de la puissance est, quant à lui, hérité de la 918 Spyder. La chaîne motorisée se compose d’un bloc V6 essence de 340 ch accouplé à un moteur électrique de 136 ch pour une puissance totale de 462 ch. Le plus impressionnant reste les 700 Nm de couple disponible quasiment immédiatement.
Les performances de ce Cayenne, pourtant un beau bébé, sont ainsi époustouflantes avec une vitesse maximum qui atteint 253 km/h et un 0 à 100 km/h abattu en 5 secondes Le SUV allemand n’a pas à rougir face à de nombreuses sportives… Côté efficience, le Cayenne fait aussi d’importants efforts. La batterie passe à 14,1 kWh. C’est 30 % de mieux que la génération précédente. Elle se compose de 13 cellules lithium-ion et se recharge en près de 8 heures sur une prise classique et en un peu plus de 2 heures sur une box spéciale. L’autonomie en tout électrique a ainsi été revue à la hausse avec 44 kilomètres de rayon d’action désormais accessibles. C’est 20 % de plus que sur l’ancien Cayenne. Attention tout de même, les nouvelles normes d’homologation pourraient faire mal au SUV teuton. Les 3,4 l/100 km homologués actuellement ne veulent rien dire et seront certainement revus à la hausse lors des prochains processus de test. Le Cayenne e-Hybride échappe donc au malus, mais reste en sursis. Certes, quand on débourse plus de 90 000 € pour un tel véhicule, la taxe écologique peut paraître anecdotique, mais tout de même…

Vaisseau amiral

Pour le reste, le Cayenne réalise une nouvelle fois ce qu’il sait faire de mieux : à savoir offrir une expérience de conduite associant luxe absolu, confort total et sportivité maîtrisée. Cet e-hybride se démarque du reste de ses congénères par des étriers de freins de couleur verte, caractéristique des modèles de ce type chez Porsche, et par des écussons disséminés çà et là. Les dimensions restent identiques avec 4,91 m de long, 1,98 m de large, 1,69 m de haut et un coffre de 645 l. De quoi offrir une habitabilité exceptionnelle.
La planche de bord n’évolue pas par rapport au modèle de base sorti un peu plus tôt dans l’année, mais des fonctionnalités liées à la technologie hybride font leur apparition au niveau des compteurs où l’on consulte en un coup d’œil l’autonomie restante en tout électrique ainsi que le niveau de charge.
À côté du volant, une petite molette intrigue : le Cayenne hérite des modes de conduite de la 918 via le pack Sport Chrono, en série sur ce Cayenne électrifié. Quatre types de réglages sont au menu : un EV forcé, un hybride automatique, un sport et un sport plus. En sport, un petit supplément de puissance de 20 secondes est disponible à la demande (appui sur le centre de la molette). En sport plus, la puissance électrique vient s’additionner à la puissance thermique dès que possible.
Le Cayenne bénéficie aussi d’options venant améliorer son comportement routier, comme le tain arrière directif, et contenant la propension au roulis du SUV. Sièges massants, park assist avec gestion des pédales ou en commande à distance, navigation connectée de série avec incrustation de la zone d’autonomie électrique ou encore caméras d’angles calibrées pour éviter le frottement des jantes sur les trottoirs, viennent compléter un équipement haut de gamme. Exempt de malus écologique, richement doté, jouissant d’un train roulant hors du commun et d’une chaîne cinématique aux performances diaboliques, ce Cayenne e-hybride est sans conteste le nouveau roi de la route.

Fiche technique Porsche Cayenne e-hybride

Moteur : V6 turbo essence + électrique
Cylindrée : 2 995 cm3
Puissance cumulée : 462 ch
Couple cumulé : 700 Nm
Temps de charge : 7,8 heures sur prise 10 A, 4 heures en 32 A et 2,3 heures avec le chargeur embarqué optionnel.
Largeur : 1,98 m
Hauteur : 1,70 m
Empattement : 2,90 m
Garde au sol : 19 cm
Volume du coffre : de 645 à 1 610 l
Capacité du réservoir : 75 l
Poids à vide : 2 295 kg
Transmission : intégrale
0 à 100 km/h : 5,0 s
Vitesse maxi : 253 km/h
Consommation mixte : 3,2-3,4 l/100 km
Rejets de CO2 : 72-78 g/km
Autonomie 100 % électrique : de 42 à 44 km jusqu’à 135 km/h
Bonus-malus écologique : neutre

porsche cayenne dos