Jura. Poligny : visite du chantier École des Perchées

125
La future école : bâtiment BEPOS et toit en partie végétalisé. Crédit photo Cabinet architectes Serge Roux.

Mercredi 1er juillet, Dominique Bonnet avait invité à une réunion de chantier les riverains de la rue Charles de Gaulle sur le site de la future école des Perchées. Expliquer le projet et répondre aux questions étaient le but de cette rencontre.
« Ce projet a été largement présenté dans le cadre du bulletin municipal et au conseil municipal, mais une seule personne est venue me voir à ce propos » déplorait le maire.
« La mairie n’a pas les compétences pour réaliser une telle opération, expliquait l’élu, elle s’appuie donc sur le cabinet d’architecture Serge Roux. Nous avons opté pour un bâtiment BEPOS (bâtiment à énergie positive) qui va dégager plus d’énergie qu’il n’en aura besoin, grâce aux panneaux photovoltaïques installés sur le flanc sud du bâtiment. Nous avons aussi travaillé avec les professeurs des écoles et apporté quelques modifications pour que le bâtiment s’adapte bien à la fonction scolaire. »

Question d’un riverain parmi d’autres

« Avant d’utiliser cet espace vert, avez-vous pensé à la réhabilitation de l’école Jacques Brel qui aurait pu contenir les deux écoles ? »
« Cela faisait partie de l’hypothèse mais avec le péri et l’extra-scolaire ajouté aux classes, ce n’était pas possible, expliquait l’élu. Et puis il faut prévoir l’avenir d’autant que depuis quelques temps on sent un léger frémissement pour la population polinoise ; les terrains et les maisons se vendent. Ceci laisse espérer une augmentation du nombre d’enfants à Poligny. Actuellement 450 à 460 sont scolarisés dans le public et le privé. Dans les années 90 nous étions montés à plus de 500 élèves rien que dans le public ».

La réunion se poursuivait avec la visite du chantier durant laquelle les riverains ont pu continuer à poser leurs questions à Dominique Bonnet, Jean-François Gaillard et Jean-Philippe Menou ainsi qu’à l’architecte du cabinet Serge Roux.