Poligny : le secours populaire toujours présent malgré la crise sanitaire

0
46
L'équipe des bénévoles avec en arrière plan au centre le secrétaire général Roland Girard.

Durant le confinement, le secours populaire s’est organisé pour continuer à subvenir aux besoins des plus démunis. « On a arrêté le 8 mars et repris fin mars mais uniquement sur rendez-vous téléphoniques, raconte Roland Girard, secrétaire général. Nous appelions les gens pour demander de leurs nouvelles et s’ils avaient besoin d’une aide alimentaire. Nous ne recevions qu’une ou deux personnes à la fois et à des heures précises ».

Un été 2020 sans vacances

« Depuis le déconfinement, nous avons mis en place des plannings et constitué des groupes de bénéficiaires, explique Roland Girard. Nous fonctionnons encore de cette façon aujourd’hui. Les paniers sont prêts, ils n’ont plus qu’à venir les chercher à l’heure que nous leur imposons. Bien sûr, la convivialité n’est pas la même. On ne prend plus le temps de parler ni de boire un café … »

Un nombre de bénéficiaires stable

A noter quelques cas de personnes ayant perdu leur emploi : mission d’intérim pas reconduite ou des employés en restauration. La majorité des bénéficiaires vivent seuls ou à deux, mais il n’y a pas de grosses familles. « Par rapport aux trois dernières années, nous avons moins de familles de migrants ; d’une dizaine on est passé à 2 ou 3 » souligne Roland Girard. Le secours populaire existe à Poligny depuis 1994. En 2019 il a distribué 829 colis soit 35 600 repas. (2018 : 726 colis et 32 000 repas).

Permanences dans les locaux du secours populaire sous le porche de la mairie. Pour l’alimentaire le vendredi de 14 h à 16 h et pour la boutique solidaire les mercredi et vendredi de 14 h à 16 h. Port du masque obligatoire.