Il y a 130 ans dans le Jura… l’inauguration d’un monument commémoratif

95

Semaine du 20 au 26 juillet

Né en 1807 à Poligny, Wladimir Gagneur fut député, et décéda en fonction, à Paris, le 10 août 1889. Près d’un an plus tard, un véritable faste fut organisé, dans sa ville natale, en son honneur. Comme rapporté dans un article du Petit Comtois datant du 25 juillet 1890, des fêtes furent organisées, parallèlement à l’inauguration d’un monument en l’honneur « du député républicain qui pendant vingt ans a représenté l’arrondissement de Poligny à la Chambre ». 

À la mi-juillet 1890, une partie du monument était déjà terminée, tandis que le buste de Wladimir Gagneur, fondu dans les ateliers de M. Denonvilliers, arriva quelques jours plus tard.

Le 11 août 1890, Yves Guyot (1843-1928), alors ministre des travaux publics, se rendit à Poligny pour présider l’inauguration. Deux jours après, un article du Petit Comtois indique que « Tout Poligny est en fête pour célébrer l’inauguration du monument élevé à la mémoire de Gagneur, qui fut l’un des plus illustres représentants du département du Jura à la Chambre des députés ». Pavoisée, la ville était en fête. Participant aux festivités, la population profita des animations, tout en accueillant dignement les officiels. Vers seize heures, sous une chaleur estivale, le cortège se forma pour se rendre au monument. « Celui-ci est placé sur une nouvelle promenade, à l’entrée de la ville. Il est dû à M. Soudée, architecte de la ville de Paris. […] La partie artistique est due au ciseau du sculpteur Syamour, à qui on doit déjà la statue de Voltaire, à Saint-Claude ». À l’issue de cette inauguration, des animations se poursuivirent.

Le Petit Comtois, 25 juillet 1890, n°2542, p. 3. & Le Petit Comtois, 13 août 1890, n°2561, p. 3.