Il y a 130 ans dans le Jura… Charles Sauria président !

0
73

Semaine du 22 au 28 février

Fondée en 1859, la société d’agriculture, sciences et arts de Poligny nomma pour l’année 1891 comme président le docteur Charles Sauria. Né à Poligny le 25 avril 1812 d’un général, Charles Sauria était élève, en 1831, au collège de l’Arc à Dole. En cette année, il inventa les allumettes phosphoriques à friction. Étant encore étudiant, il ne put néanmoins pas breveter son invention. Le feu devenait accessible en un craquement d’allumette.

L’année suivante, un industriel s’accapara la découverte et l’exploita. Bien plus tard, dans les années 1880, Charles Sauria fut reconnu comme le père de cette invention, sans avoir réellement bénéficié de ses fruits.

Au cours de sa vie, il s’intéressa aussi à l’agriculture, puisque en 1888, il créa le premier syndicat agricole du Jura, avant de se tourner vers la médecine.

C’est ainsi qu’il devint président de cette société en 1891. À ses côtés, Alphonse Ligier (1851-1905), conseiller général, frère d’Hermann Ligier (1849-1904), préfet du Maine-et-Loire, fut élu premier vice-président.

Charles Sauria décéda quatre ans plus tard environ, le 22 août 1895, à Saint-Lothain. À la fin du XIXe siècle, un buste fut érigé en hommage à cet inventeur. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands réquisitionnant des métaux le fondirent. Dans les années 1970, un buste en pierre fut réalisé pour remplacer l’ancien. Un moyen pour éviter que cet homme, qui améliora notre quotidien, ne tombe totalement dans les abysses de l’oubli.

Le Petit Comtois, 22 février 1891, n°2754, p. 5.