Patrick Frankowsky, staffeur-ornemaniste épanoui dans son métier

0
77
Patrick Frankowsky dans son atelier.


Le staffeur-Ornemaniste est celui qui emploie le plâtre et la filasse (liant végétal) pour fabriquer des objets. Le plus souvent, ce professionnel crée des objets de décoration intérieurs ou extérieurs comme les rosaces, les pilastres, les corniches, les plafonds à caissons, des plafonds décoratifs ou de simples plaques de plâtre armé de filasse. Il est aussi chargé d’installer ces créations, sachant que la plupart du temps il y a ceux qui créent à l’atelier et ceux qui posent, ce sont rarement les mêmes. Mais Patrick lui sait autant être dans la création que dans la pose donc il mène le travail de A à Z.

Bustes de femmes.

Un spécialiste de haut niveau

Patrick maitrise parfaitement les plafonds de toutes sortes mais il reproduit aussi des statues diverses et variées qui ont pour la plupart été commandées pour des décors de cinéma ou de théâtre. Il a tout au long de sa vie pu expérimenter de nombreuses situations. Il a été amené à reproduire ou restaurer tout ou partie d’ornements, réaliser des prototypes, fabriquer des décors pour les animations télévisuelles. Mais même si les techniques et procédés de staff ont beaucoup évolués au cinéma avec les résines, les silicones, le staffeur y trouve encore toute sa place et d’ailleurs Patrick en est un véritable témoin.
Cet homme est un « vrai caméléon » car tout au long de sa carrière de staffeur il s’est adapté aux commandes même les plus folles. Il devait parfois détourner les techniques classiques, repenser le traditionnel, s’adapter constamment pour obtenir un résultat parfait correspondant à la demande. Dans certains cas, il a même créé ses propres outils, ses machines uniques afin d’obtenir les résultats escomptés.

Différents modèles à l’atelier.

Un métier en héritage : de père en fils

Staffeur de père en fils, il travaille depuis l’âge de 14 ans et aujourd’hui il a enfin demandé sa retraite sans pouvoir véritablement s’arrêter car chez lui c’est un véritable musée qu’il faut entretenir, organiser et mettre en valeur. En fait l’histoire ne s’arrête jamais, chaque objet a la sienne, chaque petit objet relate un souvenir, ramène à un lieu…et il doit être gardé, transmis. Son père était staffeur et lui a transmis la passion de ce métier et à son tour il l’a transmise à son fils qui exerce aussi le même métier.
Toute une route parcourue dans la création d’objets en staff mais aussi en réalisant des moulages et des estampes. Son lieu de vie démontre son parcours professionnel. Dans un coin d’une pièce, une colonne en tournage est installée à côté d’une statue de l’Opéra de Paris, ou encore une tête de lion, un cheval de bois… Patrick raconte la vie de chaque réalisation.

Statues et décors.

Un parcours prestigieux !

Patrick a également réalisé des médaillons en ciment-pierre destinés à l’extérieur, sinon le reste était essentiellement en staff et a résisté aux années. Il précise bien que « la filasse permet le liant et apporte de la solidité à l’objet. »
Il a aussi fait des moulages en plâtre et d’ailleurs concernant ces derniers, il précise : « ils ne sont pas simples à réaliser car il ne faut pas oublier que le plâtre fait ressortir tous les défauts donc il faut être très technique. Le moulage effectué il est nécessaire d’apposer une résine mélangée avec une poudre métal ce qui donne l’effet or, argent ou bronze selon la couleur désirée. »
Son parcours professionnel fut très riche en diversité d’œuvres à réaliser mais il se souvient aussi de certaines collaborations avec des artistes comme « Martine Boileau qui était sculpteur et avec laquelle je travaillais des staffs ; elle faisait des œuvres qui n’étaient pas forcément dans mes goûts mais en même temps c’était une personne très sympathique ; Elle habitait à Neuilly Sur Seine. »
Patrick est également allé au Moyen Orient pendant toute une période où il a pu travailler dans un palais grandiose et magnifique ; il a fabriqué des statues, des colonnes de tous types correspondant aux désirs des propriétaires des lieux. Il a à plusieurs reprises réalisé les décors des Galeries Lafayette à Paris sur des thèmes qui lui étaient proposés.
Patrick a adoré son métier et est toujours dans l’envie de rénover, de créer, de transformer, de donner place à des objets afin de créer son univers mais cette fois chez lui dans sa propriété. Cet homme est vraiment épanoui dans ce qu’il fait et adore partager son savoir.

Contact : 06 83 03 83 20 – patrick.frankowsky@gmail.com