Une question de tenue…

0
64
La nouvelle tenue des Paisseaux.

Où est donc passée la Confrérie des Paisseaux de la ville d’Arbois créée par d’authentiques vignerons il y a une quarantaine d’années ?
C’est la question que se pose l’ancienne présidente de la Confrérie, Geneviève Jouvenot. Et voici ses suggestions :
« Soit elle (la Confrérie) s’est cachée et réfugiée dans les vignes aux alentours d’Arbois parmi ses Amis les Ceps, son grand domaine de prédilection depuis son origine, afin d’y garder son Costume, son Élégance et son rayonnement sous le soleil arboisien qui fit l’admiration de tous … !
Quel Grand Honneur pour elle d’avoir durant toutes ces années « introniser en qualité de Chevalier » de nombreux touristes, personnalités nationales voire internationales mais aussi Arboisiennes et Arboisiens de renom pour le grand bonheur de tous….
Ou alors la tenue d’origine imaginée, dessinée et créée par nos Anciens ne convenant plus aux nouveaux responsables (aidés par le reniement de quelques anciens rancuniers) a été complètement modifiée ne permettant plus de l’identifier.
Alors pourquoi ce changement exagéré, excessif sans aucun débat et vote d’orientation en Assemblée Générale ? Les décisions de petits comités n’ont jamais engendré de grande beauté, d’ailleurs les intronisants d’aujourd’hui ressemblent plus à des bergers qu’à des vignerons « Bachiques ».
En effet une Confrérie, qui plus est Bachique, doit respecter la tenue mentionnée par ses Pairs lors de sa création. Depuis 1980 la Confrérie des Paisseaux a toujours été fière et honorée de sa tenue et sa prestance qui en ont fait sa renommée et son rayonnement.
Mon souhait le plus cher, en temps qu’Ex-Présidente de la Confrérie des Paisseaux, est de la retrouver comme à son origine, ennoblie de ses prestigieux souvenirs ».

La tenue créée à la création de la confrérie.

Contactée, l’actuelle présidente, Sophie Sebenn a confirmé  :
« La modification a bien été votée en bureau et adoptée par tout le monde. Malheureusement, la secrétaire en charge de rédiger le compte rendu n’a pu le faire suite à un problème d’ordinateur ».