Opel Combo Cargo, la passe de trois

74
Opel Combo Cargo XL

Après le Peugeot Partner et le Citroën Berlingo, c’est au tour de l’Opel Combo de faire souffler un vent de fraîcheur et de modernité sur le monde des véhicules utilitaires légers, grâce à son équipement dernier cri et à son infatigable ténacité.

La reprise en main d’Opel par le groupe Peugeot et le renouveau du Blitz passent nécessairement par la modernisation de la branche professionnelle du constructeur allemand. Un tel blason ne pouvait se contenter plus longtemps, il est vrai, de chiffres de vente dérisoires, notamment en France. Tout juste 400 exemplaires du Combo Cargo dernière génération ont trouvé preneur, par exemple, l’an passé en France. Il s’agit du plus mauvais résultat affiché par une fourgonnette sur notre territoire. Il faut dire que les professionnels n’ont pas nécessairement apprécié sa parenté avec le Fiat Doblo Cargo, sur lequel il était calqué, et se sont tournés soit vers l’original, soit vers une proposition labellisée Renault ou PSA.
Cela tombe plutôt bien : le groupe français a de grandes ambitions pour sa nouvelle filiale allemande et a intégré la fourgonnette teutonne à l’historique fratrie Partner/Berlingo. Un label de qualité : le Groupe PSA a en effet remporté l’édition 2019 du trophée International Van of the Year décerné par un jury composé de journalistes spécialisés venant de 25 pays européens. Tous ont ainsi largement voté pour les Peugeot Partner, Citroën Berlingo Van et Opel/Vauxhall Combo Cargo. Une telle récompense n’avait pas atterri dans l’escarcelle du constructeur français depuis dix ans.

Flambant neuf

Comme les autres membres de sa nouvelle famille, le Combo Cargo se présente désormais en deux longueurs L1 (4,40 m) et L2 (4,75 m) et propose même une cabine approfondie L2 qui lui permet d’accueillir 5 personnes. Opel promet une charge allant jusqu’à 1 000 kg et un volume utile allant de 3,3 à 3,8 m, ainsi qu’une longueur de chargement maximum d’un peu plus de 3 m, avec une trappe pour objets longs. Deux europalettes entrent parfaitement en largeur.
Naturellement, le Combo Cargo a puisé dans la banque d’organes du groupe pour sa motorisation. En essence, on retrouve ainsi le 1,2 l de 110 ch avec Start&Stop et, en diesel, le 1,5 l de 130 ch et le 1,6 l en 75 et 100 ch. Opel a ajouté un système de retraitement des gaz d’échappement grâce à l’apparition d’un système à base d’AdBlue. Deux boîtes manuelles à 5 ou 6 rapports et une automatique à 8 rapports sont associables à ces moteurs. Le système de traction adaptatif IntelliGrip, disponible en option, est également de la partie afin de renforcer l’adhérence en fonction des conditions de route (normal, boue, neige, sable). Un châssis surélevé de 30 mm peut être installé à la demande pour mieux s’aventurer sur les chantiers délicats.
L’agrément de conduite de cette nouvelle version tranche radicalement avec le confort très relatif offert par la précédente mouture. L’ensemble n’est vraiment pas loin de l’expérience offerte par des modèles grand public, avec une mention spéciale pour l’insonorisation et l’amortissement qui efface avec brio toutes les imperfections de la route.

Révolution technologique

L’Opel Combo Cargo ne s’arrête pas là et mène jusqu’au bout sa révolution grâce, notamment, à un arsenal technologique à faire pâlir les berlines premium. Pas moins de 19 systèmes d’aide à la conduite sont disponibles au catalogue, certains de série, d’autres en option. On retiendra la caméra de rétrovision qui fait disparaître à la fois les angles morts et qui sert de caméra de recul lors des manœuvres (500 € HT), le frein de stationnement électrique (150 € HT), le système d’avertissement latéral, le système de contrôle de stabilité de l’attelage, le détecteur de présence dans l’angle mort à capteurs ultrasons, le régulateur de vitesse adaptatif (90 € HT), l’affichage tête haute (330 € HT) ou encore le pack sécurité comprenant la caméra Opel Eye avec avertisseur de changement de voie, reconnaissance des panneaux de signalisation, alerte somnolence et régulateur/limiteur de vitesse (850 € HT).
Cette nouvelle génération permet au Combo de repasser sur le podium des fourgonnettes les plus attractives du marché, devant le roi Kangoo qui devrait être renouvelé en fin d’année. Le VW Caddy, le Mercedes Citan ou encore le Fiat Doblo ont du souci à se faire. D’autant plus que les tarifs restent raisonnables avec un premier prix à 20 388 € HT et un milieu de gamme bien loti à environ 25 000 € HT.

Opel Combo Cargo XL
2018 Opel Combo

Fiche Technique : Opel Combo Cargo 1,6 l 130 ch

Moteur : diesel 4-cylindres
Cylindrée : 1 499 cm3
Puissance : 130 ch
Couple : 300 Nm
Nombre de vitesses : 6
Longueur : 4 403 mm
Largeur : 1 848 mm
Hauteur : 1 796 mm
Volume utile : de 3,3 à 3,8 m3