Jura. ECLA : les sports face à d’importants enjeux

L’office intercommunal des sports a fêté ses 10 ans : l’occasion de faire le point sur les forces, faiblesses et enjeux sportifs dans l’agglo avec son président, Gérard Vernier.

35
Le forum des associations de septembre 2019 avait permis à certains clubs de muscler leurs effectifs. Credit photo : Jean Michel Hugues Dit Ciles/ OIS.

11.800. C’est le nombre de sportifs civils ou scolaires dénombrés au sein d’Ecla (Espace communautaire Lons agglomération) qui compte environ 35.000 habitants. N’allez pas croire qu’un résident d’Ecla sur trois est sportif, car les 55 clubs civils et les 8 clubs scolaires attirent des licenciés provenant de l’extérieur, mais tout de même…
« Cela prouve le dynamisme et l’attractivité du territoire » constate Gérard Vernier, président de l’OIS depuis le 21 novembre 2017.
Ceci grâce à l’appui de cet office qui aide les clubs via des subventions personnalisées entre autres. Plus de 170.000 € sont ainsi distribués chaque année, en fonction du nombre de licenciés, du nombre de jeunes ou de salariés, voire du nombre de sportifs handicapés. « Des subventions calculées avec le plus de justesse possible » insiste le président, et un même souci de justice dans l’attribution des salles disponibles. « On est au taquet » reconnait Gérard Vernier, d’où le projet de mettre à profit les salles du lycée Jean-Michel en soirée, lorsqu’elles sont inutilisées.
Et tout l’intérêt du projet de « Cité des sports » dont la 2e tranche permettrait à de multiples associations de quitter les anciens ateliers municipaux, hors d’âge. Du côté du personnel, cela coince aussi du côté des entraîneurs spécialisés dans la France entière. La faute à une formation trop généraliste, et mal adaptée aux besoins spécifiques de telle ou telle discipline. Pour l’OIS, « on doit maintenir une grande manifestation sportive par an », fête du sport ou fête des associations qui permettent de renouveler les troupes, parfois avec beaucoup de succès. Passionné par son mandat, Gérard Vernier, 69 ans, serait candidat pour ‘rempiler’ à l’issue des élections municipales.