Octobre Rose par les Sirènes de Bellecin

Le dépistage du cancer du sein parlons-en...

124
Octobre Rose par les Sirènes de Bellecin!
Octobre Rose par les Sirènes de Bellecin!

 

Le Dragon Boat est une activité proposée à la Base Nautique de Bellecin!

L’association «Les Sirènes de Bellecin» a été créée en juillet 2016, grâce à quelques femmes très motivées et à l’initiative du docteur Francis Schwetterlé, gynécologue, et de Véronique Secrétant, cadre hospitalier à Lons-le-Saunier avec le sport santé.
Cela a débouché sur la pratique d’une activité physique, dont le Dragon Boat, l’aviron, le canoé, le paddle, la marche, le tir à l’arc, le renforcement musculaire ou le gainage.
Cette association présidée par Marie-Jeanne Pinchard a pour objet d’aider et de soutenir des femmes pendant et après le cancer du sein ou toute autre forme de cancer. Comme d’habitude à l’automne ce dimanche 6 octobre dans le cadre de «octobre rose» pour promouvoir l’information, le  partage, l’entraide, et le dépistage mais aussi le soutien à la recherche sur le cancer, elle organisait une journée de sensibilisation à la base nautique, c’était «la Rando des Sirènes». Cette randonnée familiale non-élitiste accessible empruntait au choix deux beaux parcours autour du Lac de Vouglans, soit le 6 km côté rive droite, soit sur la rive gauche le 13 km avec traversée du lac en bateau, pour une journée d’échange et de partage…

S’informer, dépister, partager toujours…

Non les mots suivants ne sont pas de gros mots: Mammographie ou examen radiographique permettant le dépistage de lésions précancéreuses et cancéreuses du sein. Palpation : comme méthode d’examen utilisant les mains pour recueillir par le toucher des différentes régions du corps, des informations utiles au diagnostic. Dépistage : soit un ensemble d’examens et de tests effectués afin de dépister une affection latente à un stade précoce. Ces types d’investigations permettent de mettre le doigt sur ce problème de santé publique, et d’en accentuer l’examen à titre préventif.
Pour cela, il faut donc promouvoir l’information et ce dépistage qui existe depuis 2003, mais aussi soutenir la recherche et inciter les femmes à mieux  se connaître, s’auto-palper et au moindre doute à consulter un gynécologue… L’information est nécessaire, car une investigation très précoce est génératrice d’un fort pourcentage de guérison, comme faire du sport : des activités physiques pour être ensemble, partager, se soutenir…

Renseignements au : 06 83 58 66 31.