“Nous voulons des coquelicots”

Tous les premiers vendredis de chaque mois, les signataires de l'appel "Nous voulons des coquelicots" de la région doloise se retrouvent place Grévy à 18h00. Le prochain rendez-vous est fixé au 1er février.

59
Prochain rendez-vous le premier février, Place Grévy. (Crédit Photo : Jean-Claude Lambert)

Tous les premiers vendredis de chaque mois, les signataires de l’appel “Nous voulons des coquelicots” de la région doloise se retrouvent place Grévy à 18h00.
Tout a commencé en septembre dernier lorsque Fabrice Nicolino, chroniqueur de Charlie Hebdo, lance un appel demandant l’interdiction immédiate de tous les pesticides de synthèse. L’appel est repris par les médias et c’est plus d’une cinquantaine de personnes qui se retrouvent dès le premier rassemblement “Nous voulons des coquelicots” de Dole.
En octobre, 500 rassemblements de ce type ont lieu en France, (en novembre 800 !), et déjà 450 000 personnes ont signé le texte de l’appel.
L’objectif est ambitieux : réunir 5 millions de signatures dans les deux ans …
Depuis le 1er janvier 2019, l’interdiction de l’utilisation de pesticides par les particuliers, donc dans les jardins, sur les balcons, les terrasses… est entrée en vigueur.
“C’est un premier pas encourageant et nous espérons par notre action contribuera à accélérer le mouvement dans les mois à venir pour tous les utilisateurs ! Le prochain rendez-vous est donné à 18h le 1er février, place Grévy à Dole. D’ici là, nous espérons qu’une délégation de notre groupe aura été reçue en sous-préfecture … On ne lâche rien !” conclut Pascal Blain.

Retrouvez et signez, vous aussi, l’appel sur le site FNE B FC : http://fne-bfc.fr/nous-voulons-des-coquelicots/

Page Facebook :  https://www.facebook.com/nousvoulonsdescoquelicots.dole.7