Convention de Revitalisation du Centre-ville à Moirans

Le Haut Jura ciblé pour l’aide à la revitalisation. Un engagement sur plusieurs années...

55
Signature-de-la-convention-par-les-3-intervenants-sous-l'oeil-vigilent-de-la-mascotte-LUDI !
Signature de la-convention par les 3 intervenants sous l’œil vigilent de la mascotte LUDI !
Tous les élus suivent les explications de Didier Berrez adjoint aux travaux!
Visite in situ de l’avancement des travaux par les élus!

Les élus Hauts Jurassiens Serge Lacroix le maire et Pascal Garofalo président de la Com Com Jura Sud, signaient vendredi 15 novembre en fin d’après-midi en mairie de Moirans-en-Montagne une convention-cadre pluriannuelle intitulée “Opération de Revitalisation de Territoire” du centre-bourg avec le préfet du Jura Richard Vignon représentant de l’Etat, en la présence de nombreux élus locaux.
En avril déjà, Eric Houlley maire de Lure et vice-président du Conseil Régional en charge de l’aménagement du territoire, était venu à Moirans pour signer avec les élus locaux une même convention mais régionale.
Serge Lacroix de préciser tout d’abord que «Cette convention liant les 2 collectivités locales et l’État marque l’aboutissement de plusieurs années de travail de nos commissions communales et intercommunales, avec le concours des services de l’État, mais également de la Région BFC»…
Il explique :
« Il s’agit d’un programme contenant 6 axes : réhabiliter vers une offre attractive l’habitat en centre-ville, favoriser un développement économique et commercial équilibré, développer l’accessibilité, la mobilité et les connexions, mettre en valeur les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine, fournir l’accès aux équipements et services publics, et enfin diversifier les vecteurs de promotion touristique pour reconquérir le centre-ville de Moirans et donc renforcer son attrait et sa zone d’influence».
La signature de la convention est un moment privilégié concrétisant ce partenariat.

Le projet est en cours de réalisation…

Construit en plusieurs phases, le projet a d’ores et déjà commencé, et des réalisations ont vu le jour depuis le début de cette année (Ilot de la Côte du Four, Places Robert Monnier et de Verdun, Hall de la Grenette, etc…)…
Une deuxième phase, plus concentrée sur le logement, sera programmée par la suite, grâce à une OPAH (opération programmée d’amélioration de l’habitat). Serge Lacroix a rappelé un constat ponctuel : sur 419 logements au cœur de ville, 126 étaient vacants soit 30% du parc. Sachant que la densité d’habitants présents dans le centre bourg est vectrice d’intensité urbaine et d’activités, Il faut travailler ce sujet de l’offre de logement, et susciter ainsi le désir d’habiter de nouveau le centre…