Jura. Montigny-les-Arsures : l’orthographe a toujours des adeptes

0
211

Les amoureux de l’orthographe étaient un peu moins nombreux qu’en 2019 (la faute au coronavirus ?). Quarante cinq personnes dont sept enfants  et deux ados avaient cependant pris place autour des tables installées salle de la Grappe à Montigny-les-Arsures. La dictée avait cette année une connotation autobiographique. Une première lecture ne semblait pas effrayer les candidats, mais que nenni ! L’ami Bernard Guillot, auteur du texte, avait pris, comme chaque année, un malin plaisir à mettre à mal les neurones des candidats en intégrant, dans la partie réservée aux adultes, des mots quasiment jamais employés, comme « une bôme » erratique, une voile qui « faseyait », ou des mots piégeurs comme « apogée », ou encore des participes passés à s’arracher les cheveux.
Après cet effort cérébral, les « écoliers » d’un jour trouvaient un grand réconfort dans le verre de l’amitié et les galettes. La remise des prix a eu lieu le jeudi 12 décembre.

Les lauréats

Adultes : Xavier François, Marie-Thérèse Duflot, Gérard Marangone.

Ados : Anna Lequil, Shani Peroze.

Enfants : Zélie Traschel, Lucie Llamas, Eloïse Terrier.