Mesnay : toujours des travaux de voirie en perspective

Dans la continuité des travaux terminés dans la rue basse, la commune projette d’investir ces prochaines années dans d’importants travaux de voirie.

0
130
La rue basse magnifiquement refaite.

« Les projections travaux sont toujours suspendues à l’état de nos finances, souligne le maire Pascal Drogrey. Mais des finances qui restent saines. Depuis 2014 la tendance est d’investir 40 à 50 000 € par an sur nos fonds propres ».
La rue du 11 novembre bénéficiera cette année de l’enfouissement des lignes télécom et le bas de la rue Chamboz de la réfection d’une conduite d’eau vieillissante et de la pose d’enrobé.
Un autre chantier devrait également se réaliser: la rénovation et l’isolation du bâtiment salle des fêtes – mairie ainsi que l’accessibilité.
« Nous sommes dans l’attente de la subvention (normalement 60 % pour la rénovation énergétique) mais les dossiers de demandes explosent au département …».

Les travaux à moyen terme

En 2022 les travaux concerneront le bas de la rue des Nouvelles, qui dessert des habitations d’Arbois et de Mesnay. De plus des conduites de cette rue alimentent la piscine d’Arbois. Un projet qui sera donc commun aux deux localités. Il s’agira essentiellement de la pose d’enrobée précédée de l’enfouissement des réseaux aériens Télecom et EDF conjointement avec le SIDEC.
En 2023 la commune s’intéressera à la rue du bas du mont et au haut de la rue du clos blanchot.

A plus long terme

En fin de mandat, la municipalité espère pouvoir réaliser un gros chantier de voirie : la reprise de la grande rue, depuis le monument aux morts jusqu’à la sortie du village (route d’Andelot). « Un chantier qui reste conditionné aux subventions et à l’état de nos finances », observe toujours l’élu.

Le maire pense également au bien-être des moinoulis

« La circulation dans Mesnay et le stationnement des camping-cars de la SAPACEN restent un problème. Des réflexions se font au niveau d’Arbois (le camping pourrait être la nouvelle aire de stationnement) mais rien n’est officiel. Ce problème est lié au site des tufs, la commune de Mesnay est directement concernée. Il est donc urgent de réfléchir sérieusement à réaménager la route de Ferrière, le long de la rivière, et ainsi faire transiter les véhicules depuis Arbois jusqu’à Les Planches, en évitant les engorgements sur Arbois et sur Mesnay. Il s’agit là de projets communs à discuter entre Arbois, Mesnay, Les Planches et la CCAPS ».